SERVANT Stéphane (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SERVANT Stéphane (France)

Message  lalyre le Dim 15 Déc 2013 - 5:45

Le cœur des louves        
Stephane Servant  
  Rouergue septembre 2013              
 544 pages

Quatrième de couverture
Célia et sa mère, une écrivaine à succès en panne d'écriture, reviennent vivre dans la maison de leur grand-mère, morte depuis des années, au coeur d'un village perdu dans les montagnes. Leur retour est mal vécu par certains, comme s'il ravivait de vieilles histoires enfouies. Le coeur des louves est un roman impressionnant, flirtant avec le fantastique pour décortiquer les secrets d'une communauté fermée sur elle-même.
Petite chronique
L’histoire se passe dans un petit village perdu au pied des montagnes. La jeune Célia vient d’arriver, une maison remplie de secrets de trois générations de femmes l’attend. Parlons tout d’abord de la grand-mère Tina, un peu sorcière, pas causante, elle est méprisée par les villageois. Quand à Catherine, sa fille romancière a délaissé la maison mais contente d’y revenir après maintes années pour raison de problèmes d’argent. Catherine l’y attend, elle essaye d’amadouer les villageois un peu rustres, fermés sur eux-mêmes, inquiets par leur manque de travail, mais elle se console par ses promenades dans la forêt toute proche, c’est lors de l’une d’elles qu’elle rencontre la jeune Alice… Catherine est arrivée et se souvient de sa jeunesse passée dans cette maison du bout du monde et de sa mère Tina, la sorcière, la louve que chacun consultait pour ses remèdes et ses herbes guérisseuses, tout en la craignant, car les croyances et les sortilèges sont toujours présents dans ce village perdu.
Mon avis

Un beau roman foisonnant ou les voix des trois femmes se croisent, presqu’un conte avec ses légendes, ses croyances, ses secrets surtout qui nous embarquent dans la folie des gens ordinaires du coin, Des non-dits intéressants et passionnants. Difficile de résister au charme de ce pays d’une beauté sauvage, cerné par les montagnes. Un grand roman qui se lit d’une traite, une vaste fresque familiale, une saga féminine avec la narration étrange mais très agréable on l’on ne s’ennuie pas un seul instant et n’en déplaise, contrairement à ce qui est annoncé en couverture, ce n’est pas du tout un roman pour adolescent. Une atmosphère trouble et certains passages érotiques assez déplaisants. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum