Marco MANCASSOLA (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Lacazavent le Sam 16 Nov 2013 - 9:03

Marco MANCASSOLA est un auteur italien né en 1973 à Vicence.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Lacazavent le Sam 16 Nov 2013 - 9:05

La vie sexuelle des super-héros de Marco Mancassola
Folio / 608 pages


À New York, au début du vingt et unième siècle, les super-héros sont fatigués : Superman, Batman et les autres ont raccroché les gants, ils sont devenus des hommes et des femmes d’affaires à succès, des vedettes des médias et du spectacle, et ont tous renoncé à leurs super-pouvoirs. Dès lors, qui peut bien vouloir les éliminer un par un ? Car après Robin, l’assistant et ancien amant de Batman, un mystérieux groupe de tueurs menace d’autres cibles. Comme ce dernier, Mister Fantastic et Mystique reçoivent eux aussi d’étranges messages d’adieu, et il semble bien que ce soit dans leur vie privée et leurs comportements sexuels qu’on veuille les frapper. Le détective Dennis De Villa mène l’enquête, tandis que son frère Bruce, journaliste, couvre les événements. Mais ne faut-il chercher ailleurs, quelque part dans leur enfance commune, ce qui les relie à ces super-héros si fragiles ? Vaste fresque post 11 Septembre, le roman de Marco Mancassola est le récit de la fin d’un monde, celui des super-héros, et de celle d’une civilisation, incarnée pendant des décennies par les États-Unis. Une civilisation qui est aussi la nôtre.


Si l' histoire prend un départ tonitruant, amusant divertissant à tour de bras, je me suis vite lassée. l' L' idée était à défaut d' être extraordinaire, intéressante, on désenchante bien vite : le récit devient rapidement redondant, le dénouement n'est pas à la hauteur, c'est long, c'est lent. L' écriture n'est pas désagréable, simple, linéaire, elle ne présente aucune particularité. Vide, fade, plat, un ouvrage qui doit certainement avoir son public, sans moi.

2/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  petitemartine le Ven 20 Mai 2016 - 19:10

La vie sexuelle des super-héros

Un titre que l'on pourrait qualifier d'accrocheur voire de racoleur... Ce qui m'a peut-être justement freinée et qui explique que j'ai attendu 4 ans  avant d'ouvrir ce livre. Je m'attendais à tout autre chose et finalement j'ai énormément apprécié ce roman contrairement à Lacazavent  wink
Je ne suis pas une grande fan des super-héros, j'en connais bien sûr quelques uns mais je ne suis pas la première à me ruer dans les salles obscures pour voir leurs aventures ou lire les marvels. Mon ami avait acheté ce livre au festival des étonnants voyageurs après avoir été convaincu par le discours de l'auteur. Il est vrai qu'en général les livres présentés à ce festival sont de qualité alors voilà l'histoire et mon ressenti.

Nous sommes au début du XXème siècle à New York et les super-héros ne sont plus dans l'air du temps, ils sont fatigués... On les reconnait encore dans la rue mais ils ont dû se recycler, passer à autre chose, trouver un boulot,  et ce n'est pas simple pour eux... tellement habitués à avoir une "super vie" , à être hors norme, à être adulés... On se retrouve dans un New York sombre où c'est chacun pour soit, nous sommes à la fin d'une ère. La ville est très bien décrite, j'ai aimé me promener dans ce New York moins connu, des petits quartiers populaires, les petits restos de Harlem, Morningside Heights et ses parcs qui me rappellent des souvenirs, des odeurs, des saisons.

Une intrigue policière - ma foi assez secondaire- permet de passer d'un personnage à l'autre. En effet, plusieurs super-héros vont recevoir des lettres anonymes annonçant leur fin proche. Après leur réception , certains vont avoir un fin mystérieuse et tragique. L'inspecteur de Villa est nommé pour mener l'enquête.
Le livre est divisé en 5 parties où nous allons tour à tour suivre la vie et les tourments de l'homme élastique, de Batman, de Mystique, de la famille  De Villa puis de Superman.
Ces histoires m'ont beaucoup touchées, on rentre en effet dans l'intimité des personnages, dans leur chair, dans leur vie amoureuse et sexuelle qui ne peut pas être ordinaire car il s'agit de super-héros, qui ont donc des super-sentiments et ont des super-besoins et sont exigeants et très en attente. Beaucoup en souffrent et se retrouvent seuls car ça leur est difficile de rencontrer quelqu'un qui les comprenne ou qui les aime pour eux même et pas pour ce qu'ils représentent.

Il est vrai que certaines scènes sont très érotiques et peuvent peut-être choquer certains esprits coincés mais ce n'est jamais vulgaire, jamais gratuit, toujours justifié et l'écriture est très sensorielle.

L'histoire de l'homme élastique- devenu un scientifique reconnu- qui tombe éperdument amoureux d'une jeune étudiante ambitieuse qui ne rêve que de partir en mission spatiale est très belle, très triste et très émouvante. L'originalité réside aussi dans ces super-pouvoirs que Mister fantastic utilisera - bien que ça le fasse souffrir- pour séduire la jeune femme. Les scènes érotiques qui en découlent sont superbes et pleines de fantaisie, il se plie vraiment en 4 pour satisfaire ses désirs  Smile   La fin de cette histoire tragique est magnifique, très visuelle, très poétique et imagée.  Mais je n'en dévoilerai pas plus ! Mais elle est réellement bouleversante.
L'histoire de Batman est plus trash, Batman est un pervers, un maniaque, un narcissique, il refuse de vieillir... mais lui aussi a reçu une lettre anonyme mystérieuse...
Amusant et désolant de voir certains d'entre eux se retrouver à la tête de shows télévisés où ils utilisent leur pouvoir ! Mystique est devenue la principale vedette d'un show où elle se transforme en Madonna et autres stars pour faire rire les téléspectateurs. Son travail c'est tout ce qui lui reste. Cette femme qui souffre de la solitude va finir par tomber amoureuse mais... est-ce le bon ?
L'histoire de la famille De Villa immigrés italiens m'a aussi beaucoup touchée. Bouleversant de voir ce que peut faire une mère de son super-pouvoir par amour pour ses fils. Là encore, j'ai trouvé ça magnifique. Et puis il y a toutes les odeurs de l'Italie dans sa cuisine...
Quand à Superman : c'est un vieux sage aux gestes incertains, malade, qui se retrouve à la tête d'une école pour super-héros. C'est une  lueur d'espoir dans ce roman sombre dans cette société déchue dépeinte.

Et puis l'air de rien, l'intrigue policière tisse les liens entre les différents personnages , on comprend à la fin  l’intérêt de cette enquête secondaire. J'ai trouvé la chute très fine et très bien trouvée. Jusqu'à la toute dernière phrase...

Ne lisez pas ce livre si vous vous attendez à retrouver les aventures des super-héros de votre enfance, si vous aimez les enquêtes policières haletantes, si vous aimez un rythme rapide et plein d'action, si vous pensez rire ! 
Un livre plein de spleen, de mélancolie, d'originalité, de fantaisie et de poésie sur des super-héros oubliés par une société consommatrice , une fine critique en passant de l'Amérique et de ses travers... 

En bref, vous l'avez compris : j'ai énormément aimé alors coeur 5/5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2412
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Lacazavent le Ven 20 Mai 2016 - 20:00

Tu vas finir par me convaincre de le relire, histoire de retenter ma chance Wink
après tout je ne l' ai peut-être pas lu au bon moment !
Ceci dit je suis tout à fait d' accord sur ton dernier paragraphe, c' est en partie le souvenir que j' en garde....

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Cyrielle le Sam 21 Mai 2016 - 5:34

Ce roman m'intrigue énormément surtout quand je lis vos deux critiques tellement différentes. 
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7330
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Pistoufle le Sam 21 Mai 2016 - 7:22

Pari réussi Petitemartine : tu as réussi à titiller ma curiosité, je l'ajoute direct à ma LAL ! Je veux me faire mon propre avis.
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 371
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  petitemartine le Sam 21 Mai 2016 - 7:37

OUI Lacazavent, il te faudrait le relire wink Après cela dit, je peux aussi comprendre qu'on n'aime pas. Les avis pour ce livre sont assez tranchés et l'auteur Mancassola disait que justement il avait parfois été mal accueilli par les fans de Super-héros mais aussi par les petites dames des clubs de lecture choquées par son livre !
Mais c'est amusant d'avoir des avis si opposés ! Cyrielle, Pistouffle, vous allez devoir trancher ! Cyrielle, je ne sais pas si tu aimerais Question curieuse de savoir !
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2412
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  petitemartine le Sam 4 Mar 2017 - 13:49

Les limbes : trois récits visionnaires de Marco Mancassola.

Résumé : ( Gallimard ) Qui sont Dave et Anna? Sont-ils vivants ou morts? Sont-ils des spectres, errant dans le Londres du milieu des années quatre-vingt-dix à la poursuite du narrateur de la première des trois histoires, «Quelqu’un a menti», lequel n’a qu’une hâte, celle de pouvoir s’enfuir au plus vite et regagner sa Vénétie natale? Luca et Davide, eux, les personnages de «Luca tend la main», sont incontestablement morts. Ils n’en quittent pas moins leurs tombes respectives, afin de régler quelques comptes et de déterminer qui des deux amants a trompé l’autre, peu avant l’accident de la route qui leur a coûté la vie. Et, dans «Le jeune homme devient fantôme», le héros est bel et bien revenu d’entre les morts pour chercher parmi les vivants un sens à ce qu’il a subi : un tabassage par la police qui a mal, très mal fini. Trois récits visionnaires, dont les personnages évoluent dans une zone trouble, indéfinie, entre la vie et la mort, un no man’s land qui n’est autre que l’Italie actuelle.
Les Limbes impose Marco Mancassola comme l’un des auteurs italiens les plus importants de sa génération, à l’écriture d’une grande pureté et doté d’un univers aussi ensorcelant que singulier.

Mon avis :

Voici trois nouvelles assez inégales qui m'ont selon les cas déroutées, perdues, émues, ennuyées,passionnées....
On se trouve dans les limbes, un no man's land entre mort et réalité où des êtres morts ou vivants, paumés errent, hésitent, réparent... avant de passer de l'autre côté... 
On retrouve les thèmes de prédilection de l'auteur : la mort, les corps, le spleen, la critique de la société italienne. Le tout dans un style parfois dur mais rempli de mélancolie et de poésie. J'aime beaucoup l'écriture de Mancassola.
La première nouvelle est très déroutante et j'avoue avoir voulu abandonner car l'histoire de ces jeunes morts ? vivants ? dans tous les cas paumés, drogués, squatteurs, amoureux est difficile à suivre... On hésite entre rêve et réalité, tout est volontairement confus, on flotte, on est vraiment dans les limbes !
La seconde nouvelle nous emmène dans un cimetière où deux jeunes amants récemment morts à la suite d'un accident de voiture tentent de se retrouver avant de passer du côté des morts. J'ai trouvé cette histoire très belle malgré quelques descriptions des corps meurtris assez dures mais réalistes. Beaucoup de poésie , de spleen, de réalisme cru également dans cette histoire. Moderne, cru et romantique à la fois.
J'ai trouvé la dernière nouvelle magnifique , très émouvante et d'actualité...Dans une petite ville d'Italie, à l'aube un jeune meurt après avoir été tabassé par la police... Le traitement à nouveau très poétique mais aussi très critique vis à vis de la société de consommation italienne m'a beaucoup plu. La façon dont le jeune garçon regarde sa vie s'échapper, ses parents, sa mère... En peu de pages l'auteur réussit à traiter d'un fait divers de façon critique , politique, poétique, imagée... Ces pages m'ont beaucoup marquées.

Bref, j'aime l'univers de l'auteur, son écriture et sa peinture à la fois crue, rude mais pleine de poésie et d'onirisme de la société.
Même si la première nouvelle m'a laissée sur ma faim, les deux autres valent vraiment le coup. Peut-être la première permettait elle de se " mettre dans l'ambiance" et de plonger peu à peu dans les limbes ??

ma note : 3,5 / 5 ( car je mettrai à peine 2,5 /5 à la première mais 5/5 aux deux autres nouvelles coeur )
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2412
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Awara le Dim 5 Mar 2017 - 8:58

Ce qu'on peut dire, c'est que c'est un auteur qui intrigue!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3969
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marco MANCASSOLA (Italie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum