Pierre MARI (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre MARI (France)

Message  lalyre le Ven 25 Oct 2013 - 16:17

Les grands jours            
Pierre Mari    Fayard              
           154 pages 
    
Quatrième de couverture
En février 1916, plus d’un millier de soldats cantonnent dans le bois des Caures, au nord de Verdun, presque laissés à eux-mêmes par un état-major convaincu que l’offensive allemande aura lieu ailleurs. Pourtant, dans les tranchées mal entretenues, l’instinct des uns s’associe à l’expérience des autres pour deviner que «quelque chose se prépare». La rumeur évoque un déluge d’acier, un bombardement de cent heures, que certains prononcent «centaure». Comme en prévision de ce choc effroyable, les hommes se découvrent mille raisons de vivre, et s’aperçoivent qu’ils ont bien d’autres choses à faire que la guerre, au moment précis où celle-ci va prendre des proportions que nul n’aurait pu imaginer.
Récit d’un épisode héroïque de la Première Guerre mondiale entré dans l’histoire sous le nom d’offensive du bois des Caures», Les grands jours raconte surtout un autre combat, celui qu’on mène pour rester humain dans un environnement qui ne l’est plus



Mon avis

Les grands jours, ce sont les jours très longs sous la mitraille et les obus, les hommes sous les ordres du le lieutenant-colonel Driant, avec chacun son passé, ses souvenirs de la vie civile d’avant, enterrés dans les tranchées ou le monde explose autour d’eux, sans arrêt ou quelques-uns arrivent pourtant à voler une heure de sommeil lors de ces heures interminables. Car c’est un vrai pilonnage des lignes françaises par les artilleurs allemands. Les ennemis s’avançant dans les lignes françaises, pourtant réputées infranchissables par l’état-major, ce qui provoque une véritable hécatombe. L’assaut est décrit dans toute son horreur, les descriptions de la souffrance des hommes  lorsqu’ils rampent sur les coudes, se faufilent, enjambent les trous d’obus en pressant des mains ce qui reste des parois qui se reforment ou s’écroulent écartent la terre qui tombe, leur coupant la respiration. Tout cela fut Verdun très bien décrit, le récit époustouflant d’un épisode héroïque de la guerre 1914/1918. Un très bon livre qui m’a fait penser à « Cris de Laurent Gaudé «     4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4155
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre MARI (France)

Message  Awara le Dim 27 Oct 2013 - 20:44

Je note ce livre. Je repère les livres sur cette guerre car je souhaite en lire un ou deux. Je suis moi aussi emportée par ce vent de commémoration!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3899
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum