ROBUCHON Jean (France)

Aller en bas

ROBUCHON Jean (France)

Message  géromino le Lun 7 Oct 2013 - 11:45

Très peu de renseignements sur cette auteur Vendéen. Il a laissé quelques ouvrages dans une édition locale de Fontenay-le-Comte (milieu XXe).

Aux éditions Lussaud frères:
*Légendes et récits vendéens* (1944)
*Les noms de famille en Bas-Poitou* (1947)
*Avant l'oubli - Les grandes heures de Georges Clémenceau* (1967)
*Le bosquet de laurier ou les fastes d'une petite ville Fontenay le Comte en Bas-Poitou* (1970)

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3184
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ROBUCHON Jean (France)

Message  géromino le Lun 7 Oct 2013 - 12:24

"Avant l'oubli - Les grandes heures de Georges Clémenceau" éd Lussaud frères 1967  300 pages

En écrivant ce livre, l'idée de l'auteur était de laisser un témoignage du grand homme que fut Georges Clémenceau, dans ce rôle primordial qu'il a tenu durant la guerre 14/18. Loin d'en faire une biographie complète, il tenait cependant à souligner les grands instants du Tigre et les transmettre à une jeunesse qui n'avait plus guère de souvenirs de ces années sombres. Avec ce double regard: "Un Clémenceau vu tout à la fois par un vendéen et un ancien combattant". D'où un certain parti pris dans ses lignes et un ouvrage plus louangeur que véritablement critique, encore que, il prend quand même en compte quand il faut les écarts ou les faiblesses de l'homme.

Il en ressort un portrait assez complet pour se faire une idée de ce que fût l'homme qui délivra la France et une partie du monde, en 1918, d'une guerre atroce.

Clémenceau était un homme de combat, autoritaire et craint de ses adversaires politiques qui l'avaient surnommé "le Tigre". Homme d'action, il s'est toujours battu pour améliorer le sort des plus pauvres. Président du Conseil en novembre 1917 (l'équivalent d'un Premier Ministre aujourd'hui), il a forgé sa légende, où méprisant le danger, il allait sur le front en personne,se rendre compte de l'état des troupes, bavardant avec les hommes, qui reconnaissaient son courage et lui vouaient une grande considération. Tant sur le front qu'à la tribune de la Chambre des députés, il aura su, dans ses discours enflammés et ses rapports avec les soldats, redonner espoir à un pays épuisé et meurtri.

Mais l'auteur rappelle aussi ce qu'était l'homme avant la légende: maire de Montmartre avant et pendant la Commune de 1870, député du Var, Ministre de l'Intérieur... Il fut homme de presse, écrivit dans "L'Aurore", fonda plusieurs journaux ("L'homme libre", devenu sous la censure "L'homme enchainé"), défendit Dreyfus au côté de Zola lors de la célèbre affaire, etc...

Un personnage légendaire, oublié...

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  18/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 3184
Age : 54
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum