Thomas GUNZIG (Belgique)

Aller en bas

Thomas GUNZIG (Belgique)

Message  Aurore le Ven 6 Sep 2013 - 15:33

Né en 1970 à Bruxelles, nouvelliste traduit dans le monde entier, Thomas Gunzig est lauréat du prix Victor Rossel pour son premier roman, Mort d'un parfait bilingue, et du Prix des Éditeurs pour son recueil Le plus petit zoo du monde (Au diable vauvert). Chroniqueur à la radio RTBF, il écrit également pour la scène. Pour son troisième roman, le supermarché, dernier temple du monde moderne, a inspiré son humour ravageur et son sens de l'aventure.



Manuel de survie à l'usage des incapables - Thomas Gunzig
(Au diable vauvert, 2013, 406 p.)




Parfois il est ardu de faire un résumé lorsque celui-ci est complètement fou, mais je vais m'y risquer. Le cadre du livre est un hypermarché autour de quoi tous gravitent : il y a Martine la caissière capverdienne qui vit une amourette avec un employé, Jacques Chirac. D'autre part il y a Jean-Jean, chargé de la sécurité, qui est prié de prendre le couple en flagrant délit, afin de faire virer la caissière. Le roman commence ainsi sur l'idylle dévoilée au grand jour et sur une rocambolesque échauffourée où tous les protagonistes s'agrippent, s'empoignent dont l'issue fatale est la mort accidentelle de la caissière. Celle-ci étant la mère de quatre jeunes "loups" (Noir, Blanc, Gris et Brun) complètement à la dérive, vous comprendrez vite que l'histoire va s'orienter vers des règlements de compte en série.

Les délinquants vont partir à la suite de celui, Jean-Jean, qui a tué leur mère pour lui infliger une raclée. C'est tout un méli-mélo d'intrigues entre les premiers protagonistes liées à la bagarre dans le supermarché et les seconds, justiciers loubards venus s'occuper après un braquage réussi. Jean-Jean se retrouve acculé, poursuivi et se réfugie chez son geek de père, laissant sa compagne, Marianne, aux mains des escrocs. Elle se plait finalement avec les quatre gaillards et se plait à imaginer une vengeance pour celui qui est parti, dans sa fuite, avec une belle blonde, du service Synergie et Proaction.

J'ai bien l'impression d'être désespérément confuse car l'action part dans une course-poursuite mais aussi dans des digressions interminables. Les couples d'hier font le bonheur des guéguerres d'aujourd'hui. Quant l'entreprise se mêle aux histoires sentimentales, rien n'est jamais bon. Ici le roman est résolument moderne mais parfois trop délayé dans des observations toutes secondaires. C'est néanmoins un roman parfait pour les vacances - collant pile-poil à ma période - qui pourtant ne me laissera pas un souvenir inoubliable.

3/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 31
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas GUNZIG (Belgique)

Message  Patience le Ven 6 Sep 2013 - 19:47

Rien que le titre m'attire ! Je le note.

_________________
Lecture en cours : Time Riders I d' Alex Scarrow
PAL : 442
Livres lus depuis le début de l'année : 40 (13852 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1151
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas GUNZIG (Belgique)

Message  Patience le Dim 10 Aoû 2014 - 16:35

MANUEL DE SURVIE A L'USAGES DES INCAPABLES
Au Diable Vauvert 408 pages


Ma note : 2,5/5


Quatrième de couverture : "Au début, il n'y avait rien. 
Ni espace, ni lumière, ni temps qui passe.
Pas d'hier, pas de demain, pas d'aujourd'hui.
Pire qu'un jour de grève.
Pire qu'un rupture de stock.
Rien d'autre que le rien, mais bon, le rien, c'était déjà pas mal.
Le rien, ça laisse quand même des perspectives."


Mon avis : J'ai une tendance à choisir un livre par son titre. Je suis attirée par les livres avec des titres bizarres. Le problème, c'est que certains ne sont pas à la hauteur de ce qu'ils promettent, comme celui-là.
On est dans un monde où les femmes peuvent choisir l'ADN d'un animal pour renforcer et compléter l'ADN de leurs enfants. Ca donne 4 loups qui veulent venger la mort de leur mère, avec un mambo vert comme complice et une loutre à leurs trousses. Non, non, ce n'est pas un livre humoristique, c'est même plutôt tragique.
Mais je suis totalement passée à côté. Les personnages ne m'ont pas touchée, l'histoire ne m'a suscitée aucune émotion. Je n'ai pas compris les personnages. Je n'ai pas compris le titre et son rapport avec l'histoire, ni ce que la première partie apporte au récit. Bref, ce n'est pas le genre de livre que j'apprécie plus que ça.
Je lui ai quand même mis la moyenne car c'est suffisamment bien écrit pour que j'aille au bout de cette lecture.

_________________
Lecture en cours : Time Riders I d' Alex Scarrow
PAL : 442
Livres lus depuis le début de l'année : 40 (13852 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1151
Age : 35
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas GUNZIG (Belgique)

Message  Aurore le Dim 10 Aoû 2014 - 16:41

Je crois que j'ai eu tout à fait le même ressenti que toi, Patience !
Lecture tout à fait oubliable et c'est dommage car le sujet aurait pu être beaucoup plus sympa et mieux incarné !

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 31
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thomas GUNZIG (Belgique)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum