François TAILLANDIER (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

François TAILLANDIER (France)

Message  lalyre le Ven 9 Aoû 2013 - 16:25

L’écriture du monde                  
François Taillandier          
Stock Mars 2013     
                 282 pages

Quatrième de couverture
VIe siècle de notre ère. L’empire romain d’Occident s’est effondré, laissant place aux instables royaumes « barbares ». Constantinople cependant ne renonce pas à l’espoir de reprendre les territoires perdus. Au coeur de cette époque troublée, déchirée par les dissensions religieuses, deux figures historiques vont tenter de frayer les voies d’une société nouvelle. 
Cassiodore, romain de vieille souche, intellectuel et homme d’État passé au service du roi ostrogoth Théodoric, nouveau maître de l’Italie, impulse une politique de paix, de tolérance et de fusion des populations. Ses projets anéantis par la tyrannie et la guerre, il se retire du monde pour fonder un monastère, le Vivarium, voué à la préservation de la culture ancienne, profane ou sacrée.
Théolinda, jeune princesse germanique promise à un roi franc, s’enfuit à seize ans pour l’Italie du nord, où elle s’offre au roi des Lombards, Autharis. Elle va se révéler une reine énergique, audacieuse, et jouer un rôle politique décisif, s’efforçant de stabiliser la conquête lombarde dans une alliance secrète avec le pape Grégoire le Grand. 
C’est aussi une période inventive et foisonnante. Justinien à Constantinople fait édifier Sainte-Sophie, Clovis implante dans les Gaules la dynastie franque, Benoît de Nursie organise la vie monastique occidentale. Un moine nommé Denys établit le calendrier à partir de la naissance du Christ...



Mon avis
Je ne résumerai pas ce roman, la quatrième de couverture étant déjà assez explicite. Ce que je pense c’est que l’auteur s’est très documenté sur ce Vlème siècle, il nous parle des généraux Goth, Wisigoth ou ostrogoth comme s’il avait été proche d’eux, mais aussi comme s’il était présent lors des faits de guerre pourtant nombreux dans cette époque troublée et belliqueuse. Un livre tout à fait remarquable grâce à l’érudition de François Taillandier, avec lui nous traversons le siècle, de Rome à Byzance et Constantinople. Le lecteur est plongé dans une fresque convaincante et intéressante peuplée de rois, de papes, de prêtres, d’assassins et de mendiants. Lors de ce siècle, l’Empire romain s’effondre, deux mondes s’affrontent, l’ancien, dévasté est en ruine, le nouveau, conquérant, cruel et barbare, ce sera alors la montée irrépressible du christianisme face au déclin de l’Empire romain, avec l’arrivée de Mahomet à la Mecque ou il impose le culte d’Allah. C’est alors que deux religions monothéistes sont nées et appelées à gouverner  une grande partie du monde. Encore une lecture ou j’ai dû m’accrocher, revenant souvent aux pages précédentes, j’ai aimé le style de l’auteur et cette époque ou curieusement je ne connaissais pas grand-chose. Je suis ravie d’avoir lu ce livre que j’ai vraiment apprécié et que je recommande aux amateurs d’histoire. 4,5/5
 
 
 

 
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum