Mary Doria RUSSELL (États-Unis)

Aller en bas

Mary Doria RUSSELL (États-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Jeu 18 Juil 2013 - 0:23

Mary Doria Russell
1950-

Biologiste-anthropologue et écrivaine, elle a reçu de nombreux prix pour son premier roman. 

Bibliographie
·      Le Moineau de Dieu, 1998 (The Sparrow, 1996)
·      (en) Children of God, 1998
·      (en) A Thread of Grace, 2005
·      L'Aube des rêveurs, 2009 (Dreamers of the Day, 2008)
·      (en) Doc, 2011




The Sparrow
1996
 
En 2019, un signal intelligent parvient à la Terre, à partir d’une étoile à proximité (seulement 4,3 années-lumière). Alors que toute la Terre débat du qui, du quoi et du comment d’envoyer une expédition, un groupe s’organise discrètement, efficacement et rapidement pour y envoyer une mission, fidèle à leur raison d’être ancestrale. Les Jésuites ne veulent pas convertir les habitants de ce nouveau monde, mais au moins établir contact. Ils sont aussi des créatures de Dieu, donc il faut les connaître. Mais un seul membre de l’expédition revient, malade, blessé et traumatisé, précédé de rumeurs de troubles sociaux et moraux. Que s’est-il vraiment passé sur Rakhat? Est-ce que le Père Sandoz va parler?
 
Ce livre est à peine de la science-fiction. Il est une réflexion sur la rencontre avec l’altérité et sur la foi. Comment découvre-t-on sa vocation divine? Est-ce que l’on peut voir la main de Dieu dans des événements peu probables? Et comment garder sa foi devant la douleur et le mal?
 
L’intrigue est très bien menée, le lecteur voyage entre le passé et le présent (2060, lorsque le Père Sandoz est de retour sur Terre, effondré). L’action est très lente au début, l’auteur présente le passé des personnages, la découverte du signal, la préparation au voyage ainsi que le voyage lui-même. Ceci en parallèle avec le traitement et l’audience du rescapé, car les Jésuites (et le lecteur!) veulent savoir ce qui s’est passé sur Rakhat. L’auteur prend aussi beaucoup de temps pour raconter les contacts initiaux avec la population de l’espace. Les visiteurs réussissent à bien s’intégrer, alors le lecteur se demande comment leur situation va bien pouvoir aussi mal tourner. Ça va débouler vers la fin. J’ai été captivé, j’étais avec les voyageurs même lorsque je ne lisais pas.
 
À certains moments, je croyais que l’auteure avait raté certains développements technologiques récents ou certains situations politiques, mais j’ai ensuite réalisé que le livre a été écrit il y a près de 20 ans. Conséquemment, il a plutôt bien vieilli. La base technologique est bonne, même si certaines aspérités techniques ou complexes sont rapidement adoucies pour permettre une bonne histoire : les ressemblance entre les humains et les étrangers, la possibilité de communiquer facilement, le voyage interstellaire… Mais on peut facilement passer par dessus et apprécier l’intrigue et la réflexion sous-jacente. De plus, le lecteur peut aussi choisir d’y voir la main de Dieu, Deus vult, le lecteur est libre de voir Dieu, ou non, dans les événements du récit, comme dans le fantastique réussi.
 
5/5

le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2174
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Doria RUSSELL (États-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Jeu 29 Aoû 2013 - 0:56

The Children of God
1998


La première mission jésuite vers Rakhat s’est révélée un désastre, mais certains sur Terre croient que cela n’est dû qu’à une erreur d’interprétation, que les Jésuites (peut-être guidés par Dieu?) doivent y retourner pour compléter leur mission. En outre, Sofia n’est pas décédée lors du premier massacre, et devient une figure inspirante pour la résistance et l’émancipation des Runas.
 
Une bonne suite qui ajoute de nouveaux éléments pour soutenir l’intérêt. La société de Rakhat bascule complètement en quelques décennies. Ça me semble peu crédible, mais ça permet d’écrire un bon livre différent du premier. Ma note est moins forte que pour le premier, seulement parce que l’effet de surprise et de découverte est, nécessairement, plus faible.
 
4,5/5


le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2174
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Doria RUSSELL (États-Unis)

Message  Shan_Ze le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:42

Je note, ça m'intéresse ! Merci RR. Dommage que le second tome ne soit pas traduit..! 
Est-ce que la suite est indispensable ou le premier tome se suffit à lui-même ?
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7846
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Doria RUSSELL (États-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Ven 30 Aoû 2013 - 23:37

Elle se suffit, car il y a une conclusion et on en sent pas qu'il y aura de la suite. Un projet de traduction à soumettre? Sinon, le résumé disponible sur wikipédia ou ailleurs pourra te donner les grandes lignes de la suite.
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2174
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mary Doria RUSSELL (États-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum