Natacha ANDRIAMIRADO (Madagascar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Natacha ANDRIAMIRADO (Madagascar)

Message  Aurore le Lun 27 Mai 2013 - 22:11


Caracal - Natacha Andriamirado
(Maurice Nadeau, 2012, 150 p.)




Elle c'est Coline et elle est bibliothécaire de profession. Lui c'est Marcel, un jeune père divorcé qui est un peu perdu dans sa vie présente. Leur point commun c'est de fréquenter la piscine municipale où ils enchainent les longueurs chaque semaine. Coline est une habituée, lui vient pour se changer les idées et ils se remarquent, nagent près l'un de l'autre. Mais il y a de la pudeur entre eux et tout n'est pas vraiment exprimé. Le lien se tisse par l'extérieur - une rencontre furtive à la bibliothèque - avant de prendre toute sa place lors du rendez-vous chloré.
Les mots s'élaborent avec une touchante timidité dans cet apprentissage comme deux enfants qui se découvrent. Coline en vient à parler de son île, Caracal, d'où elle est partie mais qui la hante étrangement. Lui vient l'idée d'y retourner mais cette fois avec lui, cet inconnu devenu si proche et familier. Marcel est enchanté et se projette, lui qui n'a jamais quitté l'Europe. Caracal, île rêvée, serait aussi lointaine qu'enchantée et Coline la projette comme un paradis isolé, faite de paysages et coutumes tout autres.
La plume de Natacha Andriamirado est belle et pleine d'une certaine mélancolie mais aussi d'une finesse dans l'expression.

Coline n'était ni blanche ni noire. Pas même quarteronne ou métisse, ça aurait été plus commode. Une peau infidèle, changeante selon les saisons, laiteuse et couverte de taches de rousseur l'hiver, mate l'été, mais d'un mat douteux, ce qui, dans la lignée, suggérait l'intrusion d'un quelconque indigène, soumis en un temps reculé aux caprices et désirs cachés de leurs maîtres et maîtresses. (p. 73)

Malgré tout, on sent poindre un malaise, un fossé entre ces deux êtres qui tentent tout de même de se rapprocher. Elle retranscrit très bien la relation qui s'instaure autour de fragilités, d'un passé avec lequel composer.
J'ai beaucoup apprécié ce petit moment qui a des airs d'inconnu et de lointain. J'en redemande...

4,25/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natacha ANDRIAMIRADO (Madagascar)

Message  Lacazavent le Mar 28 Mai 2013 - 7:02

Une auteur malgache, ce livre là il faut que je le lise Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natacha ANDRIAMIRADO (Madagascar)

Message  kattylou le Mar 28 Mai 2013 - 18:25

Interessant !Je vais essayer d'en savoir un peu plus
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3324
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natacha ANDRIAMIRADO (Madagascar)

Message  Van le Mer 29 Mai 2013 - 14:57

Ce livre m'intéresse! Je note.
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 33
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Natacha ANDRIAMIRADO (Madagascar)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum