Céline MINARD (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Céline MINARD (France)

Message  Lacazavent le Jeu 23 Mai 2013 - 16:33




Céline Minard, née à Rouen en 1969, est un écrivain français. Après avoir étudié la philosophie, elle s'attache au travail d'écriture, collaborant parfois avec des plasticiens, comme Scomparo. Son œuvre marquerait « le retour de la fiction pure et dure dans le paysage littéraire français ». Elle a été pensionnaire de la Villa Médicis en 2007 et 2008 et de la Villa Kujoyama en 2011. Son roman Bastard Battle a reçu en 2008 la mention spéciale du jury du Prix Wepler — Fondation La Poste.

Œuvres
R., Comp'Act, 2004
La manadologie, Musica Falsa Editions, 2005
Le dernier monde, Denoël, 2007 ; rééd. Folio, 2009
Bastard battle, Leo Scheer, coll. « Laureli », 2008 ; rééd. Tristram Souple, 2013
Olimpia, Denoël, 2010
So Long, Luise, Denoël, 2011
Les Ales, dessins de Scomparo, Cambourakis, 2011

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céline MINARD (France)

Message  Lacazavent le Sam 24 Aoû 2013 - 17:55

Olimpia de Celine Minard
Denoël / 96 pages


Le peuple m'a suffisamment comblée en m'appelant Pimpaccia et impia et putain de pape et suceuse d'Innocent et vamp, vampiria et femme à sceptre et Didi un chasse-mouches, il m'a assez conchiée pour que je puisse lever une armée de Pasquins tout en merde et remplir d'un bout à l'autre le pont Saint-Ange et couper ainsi cette ville de hâbleurs de la bulle vide du Saint-Siège désormais vide d'où l'on veut me chasser. Olimpia Maidalchini (1592-1657) fut l'égérie du pape Innocent X, son beau-frère, à tel point qu'on disait au milieu du XVIIe siècle, que l'Église catholique était gouvernée par une papesse. Ce livre, portrait en diptyque de la " grande prostituée " qui lança, dit-on, une terrible malédiction sur Rome, nous donne à entendre sa voix avant de retracer son histoire.





Très court ouvrage d' une force surprenante et remarquable, Olimpia Maidalchini surnommé la papesse Olimpia est la voix de ce récit ancienne favorite du pape Innocent X, né en 1592 décédé en 1657, il fut son beau-frère elle fut celle qui dirigeait en coulisse les arcanes de la papauté.

« Papesse, impie, courtisane, prostitué furent les noms qui la désignèrent alors dans les cours d' Europe. Au faîte de sa gloire. Et comme un tyran bien-aimé frappé par la fièvre, un général manœuvrant sur un champ de bataille empoisonné, la Maidalchini ferma son palais et sa vie prit la forme d' une retraite. » p85/86


À la mort d' Innocent X, honnis de tous elle est chassé, bannie par Alexandre VII nouveau pape.

La première partie du texte prend la forme d' un long monologue, Olimpia parle, se venge et déverse son venin sur tous ceux qui l'entoure. D' une verve inépuisable, les imprécations s'enchainent dans une richesse de ton et de vocabulaire rare, l'écriture est très rythmé soudain elle s'enflamme dans des envolés digne des grandes tragédies d'autre fois elle sombre dans un langage cru et véhéments. Remarquable.
La seconde partie qui à mon goût aurait trouvé sa place en tête revient sur l' histoire d' Olimpia Maidalchini. De construction plus classique elle est à placer à côté, nécessaire sans être indispensable elle enrichit et apporte aux lecteurs qui ne connaîtraient pas la papesse Olimpia les clefs pour accéder à la première partie.        
Une auteure que je suivrai avec bonheur.


4,5/5 (pour la première partie)



Olimpia Maidalchini (Wikipédia)

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céline MINARD (France)

Message  catimini le Dim 25 Aoû 2013 - 13:18

Je note merci Lacazavent.

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 43
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céline MINARD (France)

Message  Lacazavent le Jeu 5 Sep 2013 - 19:41

Bastard Battle de Céline Minard
Tristam Édition, Souple / 113 pages 



En 1437, à la fin de la guerre de Cent Ans, les pillards du bastard de Bourbon prennent d'assaut la ville de Chaumont. Mais un adversaire, surgi de nulle part et aux techniques de combat inconnues, leur tient tête - qui s'avère être une femme, originaire d'Asie. Témoin des événements, Denysot-le-clerc raconte comment cette combattante et six autres soldats de fortune libéreront bientôt la ville. Et comment ces "sept samouraïs" -en prévision des représailles du bastard - vont enseigner aux habitants le maniement du sabre, l'art du kung-fu, celui de la savate, au milieu de ripailles incessantes.



Impossible de raconter cette histoire, imaginer un bazar bien organisé duquel se dégagerai une beauté envoutante, nous sommes à la frontière entre le roman d' aventure, de chevalerie et le manga.
Céline Minard ne s'embarrasse pas de complexe, les anachronismes fusent, les néologismes sont légions, l' écriture mêlent curieusement et avec succès vieux français et une langue empreinte de modernité
Les mots parlent, sonnent, frappent et par extraordinaire cela fonctionne. S' il faut lui trouver un défaut, il résiderait pour moi dans les quelques scènes de bataille où la collision entre les mots et l'action cèdent à force à la cacophonie.  
Invention sur la forme et sur le fond, on aime ou pas, une audace à découvrir...

4,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céline MINARD (France)

Message  catimini le Jeu 5 Sep 2013 - 20:32

Il faut que je lise cet auteur, je vais aller faire un tour à la bibliothèque. Merci Lacazavent.

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 43
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céline MINARD (France)

Message  Lacazavent le Jeu 3 Oct 2013 - 18:04

Le dernier monde de Celine Minard
Folio / 464 pages




Jaume Roiq Stevens, cosmonaute, a refusé d'obéir à l'évacuation ordonnée dans la station spatiale. Pourtant d'étranges phénomènes terrestres le forcent à rentrer sur la planète bleue où il découvre que l'espèce humaine a disparu... Mêlant suspense et poésie, cette odyssée du dernier homme sur la Terre emprunte avec une étonnante puissance verbale à la technologie contemporaine comme aux plus anciennes sagas de l'humanité.





Après Olimpia et Bastard Battle, je poursuis la découverte de cette écrivaine avec Le dernier monde. Sans surprise mais avec bonheur d' un ouvrage à l'autre l' univers change du tout au tout, fi du long monologue, quoique, fi du roman inclassable de combat au sabre au moyen-âge Le dernier monde semble nous emmener dans un univers à la frontière de la science-fiction. Semble puisqu' à la manière de l'adage les choses ne sont pas toujours ce qu' elles paraissent être. 

L' histoire débute dans une station spatiale, une série d' incident, accident vont contraindre l' équipage retourner sur terre, seul reste Jaume Roiq Stevens désobéissant volontairement au ordre.
Les jours, puis les mois passent, le major Stevens poursuit seul une mission imaginaire, captant les émissions satellites et radio, il suit tant bien que mal les grands événements qui secouent la planète. C'est en observant la Terre depuis son hublot qu' il est témoin d' étrange phénomène, à ses questions  ne répondent que le silence, plus aucunes transmissions ne lui parvient. Il décide alors de préparer son retour sur Terre, rien ne l'aura préparer à ce qu' il découvrira en (re)posant le pied sur le sol.

Seul, plus un être humain hormis lui ne paraît résider sur la planète, envolé, disparus, unique témoin de ses vies des petits tas de vêtements.  


Le récit devient alors celui de l'errance d' un homme et de sa quête  même si ce qui le fasse avancer demeure obscur, la narration étonnamment sage (pour Céline Minard) prend peu à peu de la vivacité avant de nous entraîner dans une course affolée et essouflante au frontière de la folie.
Il est désarçonnant d' accompagner cet homme, plus on progresse dans l' histoire et moins l' on ne sait sur quel pied danser, l' ami imaginaire prend corps devenant un groupe de plus en plus étendu, l' on croise des chiens, des porcs en troupeau, des pandas errant dans une ville chinoise... etc De temps à autre Jaume Roiq Stevens nous donne l' impression de reprendre pied, le récit s' apaise pour reprendre de plus belle quelques pages plus loin. On ne sait plus, illusions, réalité, folie tout se  mélange nous faisant douter d' absolument tout.    
Aussi ne vous attendez pas à des révélations, vous resteriez le bec dans l'eau. Une déception cependant pour la progression trop longue et parfois lassante.

Plume ou voix, Céline Minard est une écrivain à part qui mérite d' être découverte et suivi dans ses expériences.

3,75/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Céline MINARD (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum