Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Mousseline le Dim 26 Oct 2008 - 5:03

De : Profgéo (Message d'origine) Envoyé : 2007-06-21 10:57

Faut-il le dire à la Présidente? Jeffrey Archer 304 pages

Un complot est ourdi pour faire assassiner la première femme présidente des États-Unis d'Amérique. Un graine dans l'engrenage: un immigré grec illégal a entendu les comploteurs et il sait que parmi eux se trouve un sénateur... Il réussi à parler à deux agents du FBI avant d'être froidement assassiné. Et bizarrement, l'un d'entre eux a un accident mortel quelques heures plus tard. Désormais seul à être porteur du secret, Mark Andrews se tourne vers le Directeur du FBI, Halt Tyson. Celui-ci le charge de mener l'enquête. Hors, il y a une bonne centaine de sénateurs, et ils n'ont qu'une semaine avant la date prévue de l'assassinat... D'autant plus que la séduisante Dr Dexter est dans le portrait et que son père pourrait bien être le principal suspect.

Un bon thriller, très bien renseigné, qui montre toutes les facettes de la vie d'agent du FBI. On montre les rouages de l'administration en même temps que l'on se promène dans les différents bâtiments de l'administration fédérale américaine. La tension est palpable, surtout dans les 20 dernières pages et on ne devine même pas qui est le fameux sénateur avant la toute fin du livre. Le personnage de Mark Andrews est crédible, humain et profondément réaliste. Un bon livre, mais qui est peut-être un peu vieux comparer aux thrillers policiers actuels. On n'y connaît même pas l'usage du téléphone cellulaire...

Ma note: 4/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Clochette le Sam 28 Nov 2009 - 10:42

Seul contre tous - Jeffrey Archer
Editions First

L'histoire ;
Dans
un pub anglais de la banlieue de Londres, Danny Cartwright vient de demander en mariage sa fiancée, Beth.Il est également sur le point de prendre la suite du père de Beth dans la gestion de son garage situé à East End, quartier ouvrier de Londres. Tout pour être heureux !
Malheureusement, quelquefois, on ne se trouve pas toujours au bon endroit, au bon moment. Ainsi, au cours de la soirée, il se fait agresser verbalement par une bande de jeune yuppies venus fêter, de manière un peu trop arrosé, un anniversaire. Cette dispute va se terminer par le meurtre du frère de Beth (qui les a accompagnés pour fêter l'évènement),meurtre dont Danny va se retrouver accuser, En effet, quelles peuvent être ses chances face à ses accusateurs qui sont un avocat à la Couronne très malin, un acteur très à la mode, un agent immobilier d'une agence très en vogue et un aristocrate.
Danny est donc condamné à 22 années en prison ! A Belmarsh, prison de haute sécurité d'où personne ne s'est
jamais évadé, il va faire la connaissance de Nick, un militaire anglais, qui va lui permettre de se venger de ses accusateurs par des moyens auxquels personne n'aurait pensé.

Mon avis :
Une histoire très fortement inspirée du Comte de Monte-Christo d'Alexandre Dumas et donc tout pour me plaire puisque j'avais adoré ce roman.
Un bon thriller, bien mené avec des rebondissements (assez prévisibles quand même) et aussi beaucoup d'invraisemblances. Car bien qu'admiratif devant le courage du jeune Danny qui souhaite à tout prix prouver son
innocence et démontrer au reste du monde qu'on est pas forcément prisonnier de sa naissance, les moyens pour arriver à se venger ne sont pas forcément très crédibles. Sa transformation de garagiste analphabète en une sommité en matière de finance et de stratégie m'a semblé difficile à avaler !
Par contre, j'ai bien aimé toutes les scènes du procès, au cours desquelles je ne me suis jamais ennuyée. Ces différentes scènes m'ont semblé plutôt bien décrites (y'a-t-il un vécu de la part de l'auteur ?) et le duel d'avocats (Alex Redmayne, avocat de Danny Cartwright,son père -juge à la retraite - et l'avocat de l'accusation) m'a franchement plu car assez réalistes et quelquefois tiré le sourire.

Une bonne lecture mais j'ai quand même largement préféré l'oeuvre originale !
Par contre, sur la couverture, il est indiqué "Thriller" alors que je n'ai frisonné à aucun moment. Ca doit encore être pour des raisons commerciales !

Ma note : 4/5
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2135
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  odilette84 le Sam 28 Nov 2009 - 12:42

je vais noter ce titre
ça fait du bien de se détendre avec des livres comme ceux là ....

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  odilette84 le Jeu 8 Juil 2010 - 20:49

seul contre tous

ou le Comte de Monte Cristo version british et 20° Siècle.
je dois avouer que je me suis bien laissée emporter par ce roman bien construit, correctement écrit et aux rebondissements sans faille jusqu'au bout.
Cet auteur qui n'en est pas à son premier roman mérite d'être exploré...voir i ses autres titres sont à la hauteur de celui là
excellente lecture détente pour les vacances
Bernard c'est pour toi, sans hésiter
Comme le dit Clochette, ça n'a rien d'un Thriller, ni d'un polar d'ailleurs
il tiendrait plus de Grisham ou Douglas Kennedy
ma note : 4,5/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Bernard le Jeu 12 Aoû 2010 - 12:33

Merci Odilette, je note

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Ven 21 Juin 2013 - 7:57

Seul l' avenir le dira de Jeffrey Archer
Livre de Poche / 552 pages



Harry Clifton, fils d’un docker et d’une serveuse de Bristol, né en 1920, est persuadé que son père, Arthur, est mort en héros à la guerre. Alors que tout le dispose à suivre les traces de ses parents, sa voix et son intelligence exceptionnelles lui ouvrent les portes d’un collège réservé aux enfants de la haute société anglaise. C’est là qu’il fait connaissance de Giles, le fils de la famille Barrington, propriétaire d’une grande compagnie maritime. Giles devient son ami. Harry gravit un à un les échelons de la réussite sociale et tombe amoureux de la sœur de Giles. Mais en voulant s’unir à une Barrington, Harry précipite sans le savoir de terribles révélations. Quel sera le prix à payer ? Seul l’avenir le dira. Le premier volet d’une passionnante saga romanesque qui nous conduit des docks de Bristol des Années folles aux navires marchands pris dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale.




Cela avait pourtant si bien commencé, une longue saga prometteuse très britannique dans les formes et le fond, puis une forme de facilité s' installe dans le récit et le lecteur comprend bien vite la règle du jeu d' un événement à l' autre les rebondissements deviennent prévisible. En ce sens il m' aura régulièrement fait penser sur la forme à certains romans d'aventure début du siècle ou XIXème voir à  plus récemment.
Construit autour de plusieurs narrateurs, les points de vus se succèdent faisant avancer l' histoire,   une bonne idée de donner la parole à tous ceux qui sont impliqué seulement à chaque changement de narrateur le récit retourne légèrement en arrière et se répète, une fois pourquoi pas, deux c'est déjà trop à mon goût.
Ceci dit j' ai plutôt aimé, une lecture sans prise de tête que j' aurais certainement plus apprécié ado. Elle est assez prenante et bien coupé pour que j' ai envie de lire la suite à l' occasion.

3,5/5


Dernière édition par Lacazavent le Mar 17 Fév 2015 - 6:54, édité 1 fois

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  kattylou le Ven 21 Juin 2013 - 20:02

Tiens j'ai lu le résumer à la librairie P ..en attendant mon train ce soir !!! .

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3365
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Lyreek le Dim 23 Juin 2013 - 16:38



Seul l'avenir le dira - Jeffrey Archer
Le livre de poche - 552 pages

A Bristol, dans les années 20, nous suivons Harry Clifton depuis sa naissance jusqu'à la fin de ses études. Malgré ses origines modestes, son intelligence et sa voix exceptionnelle lui promette un bel avenir mais sa rencontre avec la famille Barrington fera resurgir un secret qui pourrait bien tout compromettre.

Une excellente saga familiale comme je les aime.
Pour ma part, j'ai beaucoup aimé la narration qui alterne entre les différents personnages, nous offrant tour à tour leur point de vue sur les événements et éclairant les zones d'ombre laissés par les autres.
J'ai été très vite emportée dans le monde d'Harry, des docks de Bristol jusqu'à Oxford avec l'ombre de la seconde guerre mondiale qui plane. J'ai admiré le courage de sa mère qui l'élève seule et porte à bout de bras le rêve de voir son fils réussir.
Bref, je n'ai pas vu le temps passer en compagnie de tous ses personnages et je suis arrivée bien vite à la fin, fin qui me fait regretter de ne pas avoir le second tome sous la main, tant j'ai envie de savoir ce qu'il va advenir de Harry.
Vraiment un très bon moment de lecture!

4.75/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  lalyre le Mer 24 Sep 2014 - 16:44

Des secrets bien gardés             
  Jeffrey Archer             
Ed. Les Escales 15 mai 2014     
                  625 pages  
     
   Quatrième de couverture
Londres, 1945. Qui héritera de la fortune de Hugo Barrington ? Sir Giles Barrington, son fils légitime, ou Harry Clifton, probable bâtard né juste avant Giles, déjà père de l'enfant d'Emma Barrington ? Une décision qui va déterminer les destins de cette génération de façon irréversible...
Tandis que Harry retourne aux États-Unis pour promouvoir son dernier best-seller, Giles se retrouve pris au piège de haines de longue date dans sa lutte pour le pouvoir à Londres.
Mais c'est Sebastian, représentant de la nouvelle génération des Clifton, le fils de Harry et d'Emma, qui va finalement faire basculer la carrière politique de son oncle Giles une décennie plus tard.

Début du prologue
Big Ben égrena quatre coups.
Bien que le lord chancelier fût épuisé, vanné, après ce qui s'était passé cette nuit-là, le flot d'adrénaline qui avait envahi son corps restait encore assez puissant pour l'empêcher de dormir. Il avait promis à Leurs Seigneuries qu'il annoncerait sa décision dans l'affaire Barrington contre Clifton pour déterminer qui devait hériter du baronnet et des vastes propriétés de la famille.
Une fois de plus, il étudia les faits, parce qu'il croyait que seuls les faits comptaient dans ce domaine.
Au début de son stage de formation juridique, quarante ans auparavant, son tuteur lui avait conseillé de chasser tout sentiment personnel, tout a priori, au moment de porter un jugement sur son client ou sur un dossier. Le droit n'était pas une profession pour les esprits pusillanimes ou les âmes sensibles, avait-il souligné. Or, s'il avait respecté ce mantra durant quatre décennies, le lord chancelier devait reconnaître qu'il n'avait jamais eu jusque-là à se prononcer sur un dossier aussi délicat, où les deux plateaux de la balance étaient à ce point en équilibre. Il regrettait que F. E. Smith ne soit plus en vie, car il aurait bien voulu lui demander conseil.
D'une part... - comme il détestait ces formules toutes faites ! -, d'une part, donc, Harry Clifton était né trois semaines avant son meilleur ami, Giles Barrington : premier fait. D'autre part, Giles Barrington était indubitablement le fils de sir Hugo Barrington et d'Elisabeth, son épouse légitime : deuxième fait. Mais cela ne faisait pas de celui-ci le premier-né de sir Hugo, et c'était là le point crucial du testament.
D'une part, Maisie Tancock avait donné naissance à Harry le vingt-huitième jour du neuvième mois après avoir eu des rapports avec sir Hugo, avait-elle reconnu, au cours d'une sortie d'entreprise à Weston-super-Mare : troisième fait. D'autre part, Maisie Tancock était mariée à Arthur Clifton à la naissance de Harry, et l'acte de naissance déclarait sans conteste qu'Arthur était le père de l'enfant.. Il ne restait que trois heures avant le moment où il allait devoir rendre son verdict et il n'avait toujours pas pris sa décision.


Mon avis

Qui héritera de l’énorme fortune des Clifton ? Suspense……La réponse se trouve dans ce troisième livre de la série. Nous sommes dans la société huppée de l’Angleterre des années 1950 et dans cette suite de la saga familiale des Clifton, il est bien sûr question d’héritage assez compliqué puisque Gilles est un fils légitime, alors qu’Harry est un bâtard né peu avant Gilles. Mais d’autres personnages vont se joindre à cette famille, Sebastian le fils d’Emma Barrington et d’Harry. Bruno, grand copain de Sébastian. Le père de Bruno est très riche, celui invite Sebastian pour se servir de lui pour un énorme trafic de faux billets. Sebastian naïf et innocent va entrer dans le jeu du trafiquant et encore du suspense……. Que va-t-il arriver à Sebastian et Bruno tout aussi innocent que son ami ?? Et bien là, grosse déception pour moi, sans doute faudra  qu’il me faudra attendre la prochaine parution pour le savoir….Il n’empêche que Jeffrey Archer est un grand conteur qui nous fait suivre des personnages époustouflants dans cette saga haletante. Personnellement je classerais ce livre comme un bon thriller hors du commun, dont haine, cupidité, trafic et suspense font bon ménage. Vraiment beaucoup apprécié  4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4216
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Lyreek le Mer 4 Fév 2015 - 19:38



Les fautes de nos pères - Jeffrey Archer
Le livre de poche - 504 pages

Résumé

Dans cette suite de Seul l'avenir nous le dira, nous retrouvons Harry au moment où il débarque sur le sol américain après le naufrage du navire sur lequel il s'était engagé. Pour fuir son passé et repartir à zéro, il décide de se faire passer pour mort et d'endosser l'identité d'un ancien compagnon péri dans le naufrage, Tom Bradshaw. Sans savoir que celui-ci est recherché pour meurtre...
Pendant ce temps, en Angleterre, Emma ne croit pas à la mort d'Harry et décide de se lancer à sa recherche.

Mon avis


J'avais beaucoup aimé le premier tome, aussi étais-je particulièrement impatiente de lire la suite. Et fort heureusement, le deuxième tome est tout à fait à la hauteur du premier, j'ai adoré retrouvé tous les membres des familles Clifton et Barrington.

C'est tout à fait le genre de saga que j'aime, bien ancrée dans l'époque qu'elle décrit sans que ce soit ennuyeux, avec des personnages attachants, des secrets de famille et des rebondissements. Il y a beaucoup de suspense dans ce tome. On tremble pour Harry et pour Giles, on suit Emma dans son enquête tandis que la guerre fait rage.

La construction du récit qui alterne de chapitre en chapitre entre les différents personnages renforce ce suspense et c'est à chaque fois difficile de quitter un personnage et plaisant d'en retrouver un autre.

Bref, un deuxième tome qui s'inscrit bien dans la lignée du premier. Maintenant, j'ai vraiment hâte de lire le troisième pour connaitre le fin mot de l'histoire.

4.5/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Bernard le Lun 16 Fév 2015 - 16:42

Merci Lyreek, j'aime beaucoup cet auteur et, à mon point de vue, je n'en lis pas assez. Je note.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  kattylou le Lun 1 Aoû 2016 - 12:16

Jeffrey Archer Seul l'avenir le dira 

Tout commence en 1919 Maisie se donne avant son mariage au fils du patron de son futur mari Hugo Barrington. En 1920 Harry Clifton nait mais il ne connait pas son père mort sur le champ d'honneur selon ses proches mais le jeune garçon se rend rapidement compte qu’il existe des zones d’ombre autour de cette mort.Grace à sa voix exceptionnelle et l’aide d’un homme qui vit sur le Dock Harry obtient une bourse et entre dans une école réservée à la bourgeoisie où il se lie d’emblée avec Gilles le fils de Hugo Barrington 
 

Roman à plusieurs voix qui couvre la période de 1919 à 1939. Chacun reprend une partie du récit précedent en donnant sa vision des choses et poursuit l’histoire qui suit finalement bien la chronologie.L’auteur dépeint les meurs de l’Angleterre de l’entre deux guerre  J’ai beaucoup aimé les personnages ; La mère d'Harry est admirable elle fait tout pour que son fils puisse réussir et on se demande dès le début qui peut être cet homme instruit qui vit dans un wagon sur le dock. Un bo n début pour cette saga familiale j’ai très envie de connaître la suite 
4.5/5
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3365
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeffrey ARCHER (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum