Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  Chantal le Jeu 4 Avr 2013 - 15:40

]


Ecrivain, journaliste de mode, Bella Pollen a déjà publié quatre romans
outre-Manche. L'Eté de l'ours (Belfond, 2012), son premier ouvrage
publié en France, a remporté un vif succès critique lors de sa sortie en
Angleterre. Elle vit entre Londres et les Etats-Unis, avec son mari et
leurs quatre enfants.
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2166
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  Chantal le Jeu 4 Avr 2013 - 15:58

Nicky Fleming, diplomate anglais en poste à Bonn, s'est tué en tombant du toit de l'ambassade. A-t-il chuté accidentellement? S'est-il suicidé? L'a-t-on poussé? Ses supérieurs cherchent à prouver qu'il s'est suicidé après être devenu un espion : on est en pleine guerre froide et Nicky avait des contacts avec la RDA. Letty, sa femme, refuse cette version. Elle quitte l'Allemagne et emmène chez elle, c'est à dire dans une île des Hébrides Extérieures, dans une vieille maison isolée sur la lande, ses trois enfants : Georgie, l'aînée, 17 ans, est très secrète et rêve de tirer un trait et de partir faire ses études loin de là ; Alba, la cadette, adolescente, très perturbée, fait ressortir toute sa colère en étant violente, verbalement et physiquement, et cela, surtout avec son petit frère Jamie, fragile et maladroit, en quête perpétuelle d'amour. Et dans l'île où ils s'installent, un ours, qui a faussé compagnie à son dresseur, rôde....

Une belle histoire, qui raconte comment chacun fait son deuil, séparément, et différemment, selon son âge, son caractère, sa compréhension, sa vérité : immense tristesse, intense chagrin, repli sur soi, incompréhension, colère, frustration, refus total, rêves imaginaires.... C'est aussi une enquête sur la mort trouble et inexpliquée d'un homme, et un récit sur la période de la "guerre froide". L'ours et le petit Jamie, que l'on a voulu protéger en ne lui disant pas la vérité, et qui imagine que cet ours est son père, amène un brin de poésie magique dans le récit. Et cette histoire qui aurait pu être triste et déprimante, garde un ton doux et léger, tout en restant pleine d'émotions. Et les personnages sont tous très attachants, même Alba dans ses révoltes et ses agressions. L'auteure gère son récit avec brio et nous emmène dans des paysages écossais rudes, mais magnifiques, plein de vent, de mer, de pluie et d'embruns.
Une belle histoire et un beau dépaysement.

4,5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2166
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  Chantal le Jeu 4 Avr 2013 - 16:00

avatar
Chantal

Nombre de messages : 2166
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  lalyre le Dim 7 Avr 2013 - 16:03

L’été de l’ours

Mon avis
Nous sommes en 1980, sur une île écossaise, toute l’histoire est focalisée sur le décès de Nicky Fleming, qui était un diplomate anglais en poste à l’ambassade de Bonn. Des questions se posent sur la mort de cet homme tombé d’un toit, s’est-il suicidé, fut-il poussé par quelqu’un ou est-ce simplement un accident? Ce roman est aussi l’enquête que mène Letty, la femme du défunt, cependant il y a aussi Georgie dix-huit ans, l’aînée des enfants, une jeune fille très renfermée ayant peine à exprimer ses sentiments, c’est une fille tout en douceur qui essaye d’aider sa mère. Quand à la terrible Alba, une adolescente de quatorze ans qui adorait son père, très violente dans ses actes et paroles, ne trouvant sa place nulle part, passant son chagrin et sa révolte en torturant son petit frère Jamie, neuf ans, un enfant très naïf, ayant entendu dire que son père était perdu, met toutes ses forces pour le chercher, des passages très amusants quand on lui dit que son père est au paradis, il n’a pas assisté à l’enterrement donc il le croit vivant mais ou est-il ? Peut-être s’est-il réincarné dans le corps du grizzli qui a échappé à la surveillance de son dresseur, car l’enfant adore les ours. Tout ne sera pas rose dans ce livre car Alba par sa méchanceté va provoquer un drame…Ce roman parle de deuil, du projet d’une base de missiles sur l’île, de la Guerre froide. J’ai adoré les réflexions naïves et poignantes de Jamie, j’ai détesté sa sœur Alba, l’histoire de l’ours est un peu magique car on sait ce qui se passe dans pensées. J’ai lu avec plaisir ce très beau et délicat roman poétique, sur un fond de paysages de landes, de hautes falaises et les plages de galets ou aime se réfugier Letty. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4094
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'été de l'ours - Pocket - 3,5/5

Message  zeta le Lun 8 Avr 2013 - 16:01

Ma critique sera plus en demi teinte. J'ai bien aimé ce roman, j'ai surtout bien aimé l'histoire de cette famille. La mère est sympathique bien qu'un peu "absente", les enfants sont intéressants, même si Alba passe au départ pour une vraie garce et se conduit de même, on sent que cette adolescente n'exprime pas une vraie méchanceté mais plutôt un mal être. J'ai aimé les descriptions du lieu où il se passe et des autochtones.
Par contre l'aspect "diplomatique" du livre, l'Allemagne, Berlin, la guerre froide, l'espionnage, m'ont moins touchée, et je suis restée extérieure à l'ours (pour une amie des bêtes c'est le comble), c'est sans conteste une jolie métaphore, cet ours perdu qui refuse de tuer pour se nourrir et semble veiller sur Jamie de loin. Mais je n'ai pas adhéré parce que trop irréel, trop anthropomorphique.
L'écriture est assez banale, mais quelques phrases très poétiques émergent de l'ensemble. Une lecture somme toute agréable.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  kattylou le Dim 21 Avr 2013 - 17:17

Dans les années 80 suite au décès de son mari diplomate à Bonn Letty décide de ramener ses trois enfants dans une île des nouvelles hébrides ou chacun va gérer son deuil de façon différente .

Letty perd pied elle n’arrive pas à croire à une mort accidentelle et va mener un enquête . Elle se referme et ne peut être le support de sa famille. Le pilier est Georgie la fille ainée qui observe, aide sa mère dans les tâche du quotidien . Vient ensuite Alba 14 ans la petite peste , qui prend son petit frère pour un souffre douleur alors que le petit Jamie 9 ans lui voue un amour sans concession . Sa mère ne lui a pas dit que son père était mort et ce doux rêveur le croît réincarné dans la peau de l’ours qui vient d’échapper à son dresseur

Une lecture agréable j'ai passé un bon moment avec ce roman même si je me suis demandé pendant un bon moment la place de l’ours qui se révèle à la fin du roman . J’ai surtout aimé l’ambiance de cette ile Ecossaise frappée par les vents , les traditions et la vie rurale encore dans les années 80 .
Ma note 4/5
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3200
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  Shan_Ze le Lun 6 Mai 2013 - 12:49

L’été de l’ours de Bella Pollen

Georgie, Alba et Jamie se retrouvent désormais sans père et sont obligés de s’exiler sur une île des Hébrides Extérieures, en Ecosse. Nicky Fleming, leur père est tombé du toit de l’ambassade. Mais on ne leur dit rien de plus. Est-ce un suicide ? un accident ? Une nouvelle vie de famille, amputé d’un membre, qui essaye de continuer leur vie tant bien que mal…

L’entrée dans le monde des Fleming se fait en douceur mais en flashs-backs enchevêtrés, on découvre petit à petit chacun des membres de la famille : Georgie, l’ainée dont on sent le mal-être, Alba, pleine de rancœur et méchante avec son frère, Jamie, le petit dernier qui a sa façon de voir les choses mais aussi leur mère, Letty triste mais aussi désorientée par toutes les insinuations du gouvernement. J’ai apprécié découvrir cette famille mais je n’ai pas réussi à m’intéresser au côté diplomatique.

La partie sur l’ours m’a un peu partagé, j’ai eu du mal à comprendre que l’auteur parlait de l’ours au début (je n’ai plus pensé au titre), certains moments sont assez émouvants, d’autres moins mais les références entre l’ours et le père sont assez poétiques et donnent à l’histoire une allure de conte. J’ai trouvé intéressant que l’auteur s’est basé sur quelques faits réels pour démarrer son histoire. La fin m’a un peu déstabilisée parce que j’avais l’impression d’être dans une sorte de brouillard puis d’un coup, tout est dévoilé !

Je retiens cette auteure, j’ai apprécié de suivre cette famille, d’imaginer ces endroits.

Note : 3.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7315
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre d'Avril 2013 : L'été de l'ours de Bella Pollen - Critiques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum