Osamu HASHIMOTO (Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  lalyre le Mer 03 Avr 2013, 18:40

Le pèlerinage
Osamu Hashimoto
Actes Sud 3 avril 2013
294 pages

Résumé
Dans un quartier huppé, un vieil homme s’est attiré la haine de ses voisins car sa maison est devenue une véritable décharge publique. Impuissants, les voisins convoquent la télévision. C’est ainsi que le vieil homme retrouvera son frère qui l’aidera à ranger non seulement sa maison, mais aussi le désordre de son cœur. Un roman d’une grande poésie, profondément humain, où se dévoile toute l’histoire du Japon d’après-guerre.

Petite chronique et avis.
Ce vieil homme vivant seul, on se pose la question sur lui dès le début du roman, qui commence avec un journaliste qui pose des questions. Car le voisinage est en colère dans ce nouveau quartier résidentiel, enfin c’est ce que le promoteur a dit. Mais voila que maintenant l’odeur pestilentielle qui se dégage des immondices que le vieil homme ramène chez lui, enfin pas dans sa maison car elle est remplie alors des tas s’accumulent dehors. Les résidents se sont plaints à la mairie mais on leur répond que le vieux voisin peut entreposer ce qu’il veut sur son terrain. Les médias s’en mêlent et c’est grâce à un reportage à la télévision, que le jeune frère du vieil homme apprend ce qui se passe. Ils ne se sont plus vus depuis de nombreuses années mais il vient pour savoir ce qui se passe et aider son frère. Celui-ci ne comprend pas qu’il faille tout enlever mais le jeune frère est efficace. Il réussit à entrainer le vieil homme dans un pèlerinage, ce sera la fin du roman, car je ne dévoile rien de plus. mais nous aurons apprendrons ce que le vieillard devient et pourquoi il est devenu un être perdu dans un monde qui bouge trop vite pour lui. N’oublions pas que nous sommes dans le Japon d’après-guerre ou tout change. Cependant j’ai aimé ce singulier personnage poétique avec ses traumatismes, sa solitude et son entêtement. Vraiment un bon roman que j’ai apprécié…4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  Clochette le Mer 03 Avr 2013, 19:06

Ce roman a vraiment l'air bien ! Je l'inscris dans ma LAL. Merci Lalyre Very Happy
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  Lacazavent le Mer 03 Avr 2013, 19:25

oh, ça semble être une belle histoire
moi aussi je le retiens Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  nauticus45 le Jeu 04 Avr 2013, 09:12

Ce roman m'a l'air très touchant, je l'ajoute à ma LAL. Merci!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1559
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  Lacazavent le Ven 26 Sep 2014, 09:33

Le pélerinage d' Osamu Hashimoto
Actes Sud, Japon / 288 pages



Dans un quartier résidentiel, un vieillard solitaire s'est attiré la haine du voisinage en entreposant autour de sa maison toutes sortes d'objets de récupération. Odeurs, nuisances, curiosité ou terreur, les dames alentour n'en peuvent plus et face à l'impuissance des autorités, elles alertent la presse. L'effet attendu est immédiat, les journalistes s'emparent du sujet et cherchent à découvrir l'origine d'une telle dérive dans un quartier huppé. D'un entretien à l'autre, le récit d'une voisine ayant connu cet homme et sa famille dès l'après-guerre éclaire soudain l'inacceptable attitude du vieux Chûichi. Histoire d'un être perdu dans un monde nouveau, ce singulier reportage va toucher les téléspectateurs et tout particulièrement le frère du vieillard. Ému par une telle déchéance, le cadet de Chûichi revient en effet sur les lieux encombrés de leur enfance, et cela après quarante ans de silence. Ainsi reprendront-ils le temps de se dire, celui d'écouter. Une sérénité retrouvée pour le vieux solitaire qui pro pose alors à son frère un voyage, un magnifique pèlerinage depuis toujours espéré tel un point d'orgue, une échappée.


Un très bon roman plein d' humanité comme savent si bien en faire les écrivains japonais.
Chûichi est un vieil homme sans histoire, ou presque, dans sa petite maison il entasse, entasse, entasse jusqu' à noyer sa maison. Les petites bricoles, bibelots et autres objets envahissent la maison, le jardin pourrissant peu à peu la vie du voisinage.  Rien à y faire, il y tient à ses « cochonneries ».
La solitude de ce vieil homme est touchante, sa manie obsessionnelle éveille la curiosité. Qu' a-t-il bien pu se passer dans sa vie pour qu' il accumule autant ?  Le récit met du temps à se mettre en place, le présent est assez long, il faut attendre la plongée dans le passé du vieil homme pour que se ravive l' histoire.
Une histoire tout en émotion, lente et simple.

4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  Lyreek le Ven 21 Juil 2017, 20:31

Le pèlerinage - Osamu Hashimoto
Actes Sud - 288 pages

Quatrième de couverture (censurée par mes soins)

Dans un quartier résidentiel, un vieillard solitaire s’est attiré la haine du voisinage en entreposant autour de sa maison toutes sortes d’objets de récupération. Odeurs, nuisances, curiosité ou terreur, les dames alentour n’en peuvent plus et face à l’impuissance des autorités, elles alertent la presse.

Mon avis

Je ne mets que les premières lignes de la quatrième de couverture car malheureusement, elle raconte tout le roman. Du coup, je dois avouer que j’ai été un peu déçue par ma lecture car je n’ai eu aucune surprise et pire, comme je croyais que la quatrième de couverture n’était qu’un prélude, j’ai attendu pendant toute ma lecture ce que je croyais être le vif du sujet.

Ceci mis à part, j’ai trouvé l’histoire de Chûichi très belle même si elle est très triste. Pourtant le début peut prêter à rire avec ce dépotoir qui provoque le ras le bol des voisins, mais ça ne dure pas. Lorsqu’on passe au récit de la vie du vieillard, on n’a plus vraiment l’occasion de rire.

Chûichi est un personnage assez complexe. Au début, il apparait comme plutôt antipathique avec sa manie d’accumuler les ordures et son indifférence face aux réclamations légitimes de ses voisins. Et puis, au fur et à mesure qu’on lit son histoire, on se laisse toucher par sa solitude et sa vulnérabilité sans toutefois comprendre totalement comme il en est arrivé là.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est qu’à travers son histoire, on assiste à tout un pan de l’histoire du Japon après la seconde guerre mondiale. Le monde a changé, la modernisation est en marche et il faut s’y adapter tant bien que mal, sous peine d’être laissé sur le carreau.

Par contre, je regrette la fin, trop brutale pour moi et qui m’a laissé un sentiment d’inachevé et un goût d’amertume.

Au final, ce fut donc une lecture en demi-teinte. J’ai apprécié le portrait du vieux Chûichi et la découverte du Japon de l’après-guerre mais comme j’attendais autre chose de cette lecture, je pense que je suis un peu passée à côté et que je ne l’ai pas apprécié à sa juste valeur. Dommage!

3,5/5

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Osamu HASHIMOTO (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum