Laurent GAUDE (France)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Elfe le Lun 3 Aoû 2009 - 8:00

Eldorado
Actes Sud



A Catane, le commandant Salvatore Piracci travaille à la surveillance des frontières maritimes. Gardien de la citadelle Europe depuis vingt ans, il sillonne la mer, de la Sicile à la petite île de Lampedusa, pour intercepter les bateaux chargés d’émigrés clandestins qui ont tenté la grande aventure en sacrifiant toute leur misérable fortune… en sacrifiant parfois leur vie, car il n’est pas rare que les embarcations que la frégate du commandant accoste soient devenues des tombeaux flottants, abandonnés par les équipages qui ont promis un passage sûr et se sont sauvés à la faveur de la nuit, laissant hommes, femmes et enfants livrés à la plus abominable des dérives. Un jour, c’est justement une survivante de l’un de ces bateaux de la mort qui aborde le commandant Salvatore Piracci, et cette rencontre va bouleverser sa vie. Touché par l’histoire qu’elle lui raconte, il se laisse peu à peu gagner par le doute, par la compassion, par l’humanité… et entreprend un grand voyage."4e de couverture"

Ce livre parle de l'immigration. Nous marchons à côté de ces hommes qui affrontent les pires conditions pour passer la frontière et essayer de tenter leur chance dans un pays plus riche que le leur. Sans vouloir nous émouvoir, Laurent Gaudé nous raconte la vie quotidienne de ces hommes désespérés. C'est un livre dur, intense et qui fait réfléchir!

Ma note: 4,5/5
Elfe
Elfe

Nombre de messages : 1865
Age : 38
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  doriane99 le Lun 3 Aoû 2009 - 10:32

La porte des enfers

5/5 coeur


Le fils de Matteo a été tué lors d'une fusillade, effondrée sa femme Giulia ne lui demande qu'une chose : "Je voudrais que tu me le ramènes, Matteo, dit-elle... Pourquoi ne vas-tu pas le chercher ?". Il décide alors de descendre aux enfers et de l'arracher à sa destinée...


On partage ici la douleur d'un père, la folie d'une mère qui a perdu son plus cher trésor. Ces parents amputés qui n'arrivent pas à se reconstruire, le lecteur partage leur deuil à chaque pas. On meurt un peu à chaque fois qu'on perd un proche, quelle belle image que celle du souvenir qui permet à une âme de ne pas disparaître complètement...


J'adore Gaudé ! Son style, les rapports de ses héros avec la mort, ses histoires pimentées de vengeance et de malédiction... Il a le don de dépeindre des atmosphères incomparables ! Un vrai coup de coeur.
doriane99
doriane99

Nombre de messages : 643
Age : 50
Location : Savigny Sur Orge (France)
Date d'inscription : 25/10/2008

http://lepotinoirdedoriane.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  DM29 le Mer 2 Sep 2009 - 8:23

CRIS, de Laurent GAUDE

Le résumé étant en haut de la pge, je ne le fait pas.

Critique: mon premier livre de Gaudé et un coup de coeur. Une très belle écriture, la construction du récit est interessante, nous sommes dans la tête de chacun de ces poilus (le médecin y compris). Chaque chapitre commence avec Jules qui a eu sa permission pour rentrer chez lui, on suit son voyage, et on le voit sombrer dans la folie.(ainsi que presque tous les autres personnages) On suit les autres personnages au coeur du combat, on le vit a travers leurs yeux .
Vraiment magnifique, prenant, on finit le livre avec la gorge serrée.

note 5/5
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  petitemartine le Ven 16 Oct 2009 - 12:31

CRIS de Laurent Gaudé

Mon avis : Voici un petit livre très dense qui ne peut pas laisser indifférent.
Laurent Gaudé- avec un style vraiment original et sa belle écriture- nous emmène dans l'enfer des tranchées de la guerre 14-18 pour quelques heures...

La construction du roman est originale, il faudrait le lire à haute
voix. On suit pas à pas plusieurs personnages, leurs "cris" : des
simples poilus, un médecin, un chef, un africain, un gazé , un soldat
en permission etc... Le livre est découpé en petits paragraphes ayant
chacun pour titre et pour thème un personnage qu'on retrouve à chaque
fois quelques pages plus loin dans un autre paragraphe ( est-ce clair
). il n'y a pas de dialogues, l'atmosphère est oppressante.
C'est terrifiant de réalisme, de vérité. C'est un très bel hommage aux poilus dans cette drôle de guerre.
C'est épatant de voir comment un écrivain si jeune arrive aussi bien à
nous faire vivre et ressentir cette guerre, la détresse, la solidarité
mais aussi la folie de ces êtres humains embarqués dans l'horreur.

Je ne suis pas une grande fan d'histoire de France etc... j'ai lu ce
livre un peu par hasard car j'apprécie beaucoup l'auteur : le thème en
lui-même ne me tentait pas.
Malgré tout, je ne suis pas déçue : c'est à lire pour se souvenir... Prenez le temps d'y consacrer quelques heures ! Vous ne serez pas déçus.

Ma note : 4/5
petitemartine
petitemartine

Nombre de messages : 2701
Age : 48
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  DM29 le Sam 7 Nov 2009 - 16:10

Le soleil des Scorta

résumé: Les Scorta vivent pauvrement à Montepuccio, un petit village d'Italie du sud. Leur lignée est fondée sur un viol, donc née dans l'opprobre, mais ils ont fait voeu de se transmettre de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. En dehors du modeste bureau de tabac familial ils n'ont rien de matériel mais seulement un souvenir, une expérience, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie... ou encore un secret. Un secret comme celui que la vieille Carmela confie à l'ancien curé de Montepuccio...

critique : un très beau livre ! Au début je n'ai pas été emballée, j'avoue, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, mais ensuite passé un certain moment, j'ai dévoré ce livre. L'écriture est fluide, c'est très imagé, on se croirait en Italie. Les personnages sont intéressants, au fil du roman on s'attache à eux. C'est difficile de terminer le livre, j'aurai aimer continuer beaucoup plus longtemps ! Une très belle (et dure) histoire de famille.

note : 4,5 / 5
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  cecile le Dim 29 Nov 2009 - 17:10

Le soleil des Scorta

L'histoire des Scorta se déroule dans un petit village de l'Italie du sud. Les Scorta sont orphelins très jeunes et se lient d'amitié avec un garçon Rafaele. A la mort de leurs parents, les Scorta et Rafaele décident de vivre ensemble, et considèrent ce dernier comme leur frère. Ensemble ils vont s'entraider et parvenir à l'âge adulte toujours aussi unis.
J'ai beaucoup aimé la première partie du roman, les différents curés qui se succèdent, la bonne entente des enfants, leur tentative malheureuse pour vivre en Amérique, tout celà m'a vraiment passionnée. La seconde partie, celle où ils atteignent l'âge adulte, ne m'a absolument pas intéressée, ces histoires de mafia, de trafics en tous genres, m'ont donné l'impression de lire un autre roman. J'ai trouvé celà assez rocambolesque et même eu la tentation d'en abandonner la lecture.


Note : 2,5/5
cecile
cecile

Nombre de messages : 2360
Date d'inscription : 11/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  DM29 le Jeu 21 Jan 2010 - 9:03

La porte des Enfers - Gaudé.

Résumé (couverture) : 2002, dans un restaurant de Naples, Filippo Scalfaro accomplit sa vengeance : il poignarde au ventre un client puis, le couteau sur la gorge, il le force à l’accompagner dehors, le fait monter dans une voiture, prend la direction du cimetière. Parvenu là, il le traîne jusqu’à une tombe et lui en fait déchiffrer l’inscription. Puis il lui tranche les doigts des mains et le laisse là, saignant et gémissant.
1980, dans les rues encombrées de Naples, Matteo tire par la main son fils et se hâte vers l’école. A un carrefour, soudain éclate une fusillade. Matteo s’est jeté à terre, couchant contre lui son petit garçon. Quand il se relève, il est baigné du sang de l’enfant, atteint par une balle perdue.


mon avis : Très beau livre de Gaudé (encore une fois). La construction du récit alterne de cours chapitres passé / présent créant ainsi un suspens et qui fait que le lecteur se pose beaucoup de questions.
J'ai adoré ce livre, assez étrange mais envoûtant. On veut comprendre ce qui s'est vraiment passé, du coup on lit ce livre en une seule fois.
Un peu d'humour aussi grâce à Grace et ses amis. Mais ça reste très triste, même si la fin nous réconforte un peu.

note : 5/5

_________________
study livres lus PAL : 10/47
DM29
DM29

Nombre de messages : 675
Age : 31
Location : Breizh
Date d'inscription : 21/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Bernard le Jeu 21 Jan 2010 - 12:38

Oui, Gaudé, fait partie des gens que j'aime. Si je pouvais tout lire...

B
Bernard
Bernard

Nombre de messages : 3680
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  veilleur le Mer 17 Mar 2010 - 19:55

La mort du roi Tsongor

L'attente au cœur de la tragédie

Ils sont rares les livres qui m'enserrent le cœur de leur poigne puissante, ceux qui font que le regard reste enchaîné aux lettres, aux phrases et aux chapitres, parce que l'histoire qu'ils racontent est portée par l'universelle tragédie humaine : l'amour, la mort, le futur et le passé, les passions humaines enchâssées dans les chairs. Oui, ils sont rares. Ils sont plus rares encore dans la littérature française ces livres qui dépassent le niveau du nombril ; ceux qui ne font pas de la littérature une expérience grammaticale, un refuge psychanalytique ; ceux qui tout à la fois supportent le vent du grand large et les airs raréfiés des hautes altitudes.

Parce qu'il traite du mystère des origines et du destin d'un peuple, parce que les phrases de Laurent Gaudé portent toutes la marque de la tragédie grecque antique et du plus profond classicisme français, ce livre est une perle à garder précieusement. Il se passe dans un royaume d'une Afrique imaginaire, mais que j'imagine sur la côte Ouest, là où furent les grands empires mandingues. Il se passe en Afrique comme il pourrait se passer ailleurs dans le monde. Dans son particularisme local, l'auteur universalise la tragédie. C'est intime et grandiose, flamboyant et sobre à la fois. Le style de l'auteur joue pour beaucoup dans la profonde impression que laisse ce livre : clair et profond, court et cinglant. La marque de l'écrivain, c'est son style et le style, c'est la manière de se faire clairement comprendre et d'aller droit à l'essentiel. Des phrases courtes, peu de descriptifs, de l'action. Laurent Gaudé, dans sa geste tragique, n'oublie pas les couleurs et en lisant son livre me venaient en mémoire les phrases que Flaubert peaufinait à l'extrême dans Salammbô. Ces deux livres sont de la même matrice et Massaba ressemble étrangement à Mégara.

En refermant ce livre, comment oublier les héros de la tragédie qui ne font qu'attendre : Tsongor attendant la paix, puis la mort, puis le repos ; Katabolonga attendant de tuer Tsongor, puis attendant la suite des évènements, et Souba ; Kouame attendant sa fiancée, puis que la haine l'envahisse ; Sango Kerim attendant le jour de recueillir la promesse de Samilia ; Souba attendant l'inspiration pour les tombeaux de son père ; Samilia n'attendant plus rien sinon la paix du cœur. Dans cette attente, tout tourne au tragique, avec la guerre qui ronge les cœur et les âmes.

Merci à l'auteur de m'avoir, durant quelques jours, entraîné dans les faubourgs de Massaba.

Veilleur


Dernière édition par veilleur le Mer 8 Sep 2010 - 8:55, édité 1 fois
veilleur
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 54
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Le soleil des Scorta

Message  petitemartine le Lun 19 Juil 2010 - 13:18



Présentation de l'éditeur
Sous le soleil écrasant du Sud italien, le sang des Scorta transmet,
de père en fils, l'orgueil indomptable, la démence et la rage de vivre
de ceux qui, seuls, défient un destin retors.


Mon avis : tout est je trouve, bien résumé dans cette présentation très succincte
de l'éditeur...
On suit dans ce roman quelques épisodes de la vie de la famille Scorta sur
plusieurs générations.
Une famille qui vit dans un petit village des Pouilles dans le sud de
l'Italie,vous savez dans la botte, région très pauvre et très aride. Des personnalités très
fortes qui seront tour à tour détestés, craints, aimés,... par les
villageois.
Ce livre c'est toute l'Italie du Sud, on est écrasés la chaleur, on hume les
odeurs des plats, on ressent les liens extrêmement forts qui lient les
frères et sœurs jusqu'à la mort, le curé est une personnalité importante au village.

J'ai retrouvé avec joie la belle plume de Laurent Gaudé, la façon de
conter cette histoire à travers Carmela- la soeur- est superbe, une
véritable tragédie italienne.
On trouve aussi les prémices d'Eldorado avec le frère qui fait passer
des clandestins...

Le seul léger reproche : c'est court et donc difficile de bien cerner en
si peu de pages les personnalités et les vies de chaque personnage. J'aurai aimé en savoir plus sur chacun

Une belle lecture : 4,5/5


petitemartine
petitemartine

Nombre de messages : 2701
Age : 48
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  mawani le Mar 20 Juil 2010 - 8:10

belle critique petitemartine

J'ai aussi lu ce livre qui m'a beaucoup plu.
Par contre, je n'ai pas été gênée par la petite taille du livre.
Je trouve qu'il y a ce qu'il faut pour connaître les personnages et
juste ce qu'il faut.
mawani
mawani

Nombre de messages : 80
Age : 55
Location : Belfort :franche comté
Date d'inscription : 10/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  lalyre le Sam 31 Juil 2010 - 16:55

L'ouragan
Laurent Gaudé
Actes/Sud août 2010
188 pages
En Nouvelle-Orléans,dévastée par un ouragan, c'est dans un décor d'apocalypse , que l'on suit une dizaine de personnages qui affrontent la fureur des éléments déchaînés. Dès que la catastrophe est annoncée, la plupart des habitants s'enfuient mais d'autres restent, ne veulent pas quitter ce qui leur sert d'habitation. La vieille Josèphine Linc,négresse presque centenaire,usée,fatiguée et obstinée, porte dans son coeur toute la douleur d'un peuple déchiré et oublié, pour la mémoire du peuple noir d'Amérique, elle chante fièrement.Il y a aussi Rose, une jeune femme qui élève seule Byron, son petit garçon de cinq ans, elle a très difficile d'exprimer son amour à l'enfant. Keanu Burns, le supposé père de Byron qui est parti depuis six mois pour travailler sur une plate-forme pétrolière, qui revient à contre-courant des fuyards , espèrant sauver Rose. Et Bukkeley, un taulard qui grâce à l'inondation s'est évadé en compagnie d'autres détenus. Ensuite le fameux Révérend, cet homme est comme illuminé et croit que Dieu lui a ordonné de tuer. Byron a disparu et Keanu part à sa recherche, il sera l'une des victimes du cataclysme mais Byron, le petit négrillon sera sauvé. La Nouvelle-Orléans s'est vidée de ses habitants, seuls les entêtés et les laissés pour compte restent au centre de la tourmente.Tous ces personnages vont nous aider à prendre la dimension d'un tel cataclysme.....
Mon avis : Dans ce livre, l'auteur nous fait ressentir la peur, la panique des oubliés,il nous décrit le bayou, l'ouragan Catherina, la Nouvelle-Orléans qui se vide, la tourmente, l'eau qui monte,les noirs qu'on oublie ou que l'on sauve lorsque les blancs sont à l'abri.On entend presque les cris et les plaintes des sacrifiés, le coeur bat à l'unisson avec celui des gens dans la détresse. Un livre dur et sombre que j'ai aimé,à conseiller à des lecteurs avertis.5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4609
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  noemiejardine le Dim 19 Sep 2010 - 11:24

Ouragan

Présentation de l'éditeur (quatrième de couverture)

A La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, laplupart des habitants fuient la ville.
Ceux qui n'ont pu partir devrontsubir la fureur du ciel.
Rendue à sa violence primordiale, la nature sedéchaîne et confronte chacun à sa vérité intime :
que reste-t-il eneffet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou morals'est dissous dans la peur ?
Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers lesquartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose,
qu'il alaissée derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour,peut-être, donner un sens à son existence...

Dans un saisissant décord'apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages quise croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en unample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à sonsort. Roman ambitieux à l'écriture empathique et incantatoire, Ouraganmêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fablepour exalter la fidélité, la fraternité, et l'émouvante beauté de ceuxqui restent debout.



  • 188 pages
  • Actes Sud (15 août 2010)
  • ISBN-10: 274279297X
  • ISBN-13: 978-2742792979

les razérates, un seul mot : MAGIQUE!

l'amour du bayou, de la Louisiane, la voix de ses nègres oubliés, délaissés, méprisés,
la folie des hommes aux temps des catastrophes, mais leur sagesse aussi,
c'est une mélopée qui parle de la mort que l'on redoute ou espère parce qu'elle seule vous libérerait,
qui chante la vie, et même les vies gâchées, - quand sont-elle gâchées d'ailleurs? ....

on reste ébahi, étourdi,
cet ouragan là, le relirai, par petites to9ches, juste pour réveiller et savourer encore une fois, l'enchantement.

un vrai coup de coeur ')" target="_blank" rel="nofollow"> 5/5
noemiejardine
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  noemiejardine le Dim 19 Sep 2010 - 12:01

zut de zut....
mon coeur a des tas de légendes en plus,
c'est survenu, une fois édité, bon, avais oublié de prévisualisé...cela m'apprendra!
comment les supprimer, ces sigles inutiles?

y'a-t-il moyen de corriger un texte une fois qu'il a été édité?
ne trouve pas de fonction de ce genre....
mais bon, tant pis!
bref, l'informatique parfois, cela m'agace profondément!
noemiejardine
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  veilleur le Lun 20 Sep 2010 - 6:53

Eldorado

La citadelle en trompe l'oeil

Le roman de Laurent Gaudé laisse un goût amer. L'écrivain est bon, très bon même dans son style et sa manière de traiter ses problématiques. Son expérience de la tragédie fait qu'il présente habilement les enchevêtrements des situations et le déroulement de l'intrigue. Les qualités littéraires de l'auteur sont indéniables. "Eldorado" est construit sur une situation en miroir, permettant au lecteur de suivre pas à pas les itinéraires de deux personnages : le commandant Piracci du côté européen, et Souleiman du côté immigré. Les chapitres s'alternent en suivant les deux personnes. Un biais est introduit par la technique littéraire en faisant en sorte que l'on suit le commandant Peracci à distance car on parle de lui à la troisième personne du singulier alors que Souleiman parle toujours à la première personne. On se sent plus proche du jeune homme que du commandant. Mais ceci n'est que de la technique.

Par contre, j'estime que l'auteur a une vision peu équilibrée sur cette question terrible de l'immigration clandestine. Il est bien qu'il s'attache aux pas et à la volonté de ces hommes qui n'ont plus rien à perdre et s'accrochent à l'espoir de l'Eldorado. Mais il voit en l'Europe des nations terminées, des ressorts détendus, des pays en bout de course qui attendent les "envahisseurs" dans un climat de déliquescence. Nous sommes à mi-chemin entre "le Camp des saints" de Jean Raspail et "le Rivage des Syrtes" de Julien Gracq, debout "sur les falaises de marbre" chères à Jünger en attendant le déluge qui arrive. Ce n'est pas vraiment cela ! A aucun moment, l'auteur ne fait le procès des méthodes de développement des pays d'origine de ces migrants, pays qui regorgent littéralement de ressources naturelles et sont abonnés aux instances de financement internationaux. Si le cheminement de Souleiman rejoint tragiquement la réalité géopolitique, celui du commandant Piracci est irréel. Laurent Gaudé mêle les deux genres, et le résultat est déséquilibré. J'aurais préféré qu'il continue son cheminement narratif en compagnie de cette femme qui repart pour tuer les passeurs, et s'attarde sur sa vie supposée meilleure dans notre "Eldorado".

Donc, hochements de tête polis pour le traitement du sujet mais vifs bravos pour le talent littéraire.

Veilleur
veilleur
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 54
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  noemiejardine le Lun 20 Sep 2010 - 9:18

veilleur.....avais lu Eldorado il y a quelques temps.
Un livre fort, à l'écriture superbe, un tout bon Gaudé.

ton analyse me l'a fait rouvrir, car tu décris très bien la manière dont l'auteur a construit sa trame narrative.
Les chapitres s'alternent en suivant les deux personnes. Un biais estintroduit par la technique littéraire en faisant en sorte que l'on suitle commandant Peracci à distance car on parle de lui à la troisièmepersonne du singulier alors que Souleiman parle toujours à la premièrepersonne. On se sent plus proche du jeune homme que du commandant. Maisceci n'est que de la technique.

ta réserve - critique pourrait-on dire - m'étonne:
A aucun moment, l'auteur ne fait le procès des méthodes dedéveloppement des pays d'origine de ces migrants, pays qui regorgentlittéralement de ressources naturelles et sont abonnés aux instances definancement internationaux.

dois être plus accommodante que toi: me dis, après avoir lu ton message: Ce n'était pas le propos de Gaudé, voilà tout.
A-t-il eu tort de ne pas aborder cet aspect des choses? son livre est-il moins fort pour autant?
Si le cheminement de Souleiman rejoint tragiquement la réalité géopolitique, celui du commandant Piracci est irréel.

t'avouerai que pour moi, les pensées du commandant m'ont paru sensées et très réalistes; son boulot, il le comprend de moins en moins, il lui répugne chaque jour un peu plus....mais ce n'est certainement pas un as de la géopolitique ou des financements internationaux, cela ne m'a pas dérangé du tout.

Ce qui est sûr, veilleur, c'est qu'adore lire tes post:
ils sont fichtrrement bien construits et y découvre à chaque fois un aspect des choses qui m'avait totalement échappé.
noemiejardine
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  veilleur le Lun 20 Sep 2010 - 10:56

Oui, l'auteur reste très terre à terre avec ses deux personnages mais le cheminement de Souleiman est bien plus net : il lui faut du boulot, de l'argent. Peracci n'a pas ce problème : il a un boulot et de l'argent et se complait dans des atermoiements intellectuels. Nous ne sommes plus dans le même registre et je trouve que l'auteur fait un mauvais procès à l'Europe et ne remonte pas aux causes de la migration. Sans doute est-ce voulu pour ne pas transformer le roman en essai, mais cela me laisse un sentiment d'inachevé et de frustration, comme si nous étions de simples spectateurs des navires qui passent et que nous aurions d'autre solution que de les accueillir sans fin. La démission de Peracci, c'est la démission de l'Europe. J'aurais voulu qu'il fasse la traque à ces esclavagistes et trafiquants de chair humaine que sont les passeurs. La manière dont l'auteur a fait évolué son roman m'a agacé.

Veilleur
veilleur
veilleur

Nombre de messages : 312
Age : 54
Location : Boulogne-Billancourt, France
Date d'inscription : 30/10/2009

http://www.amazon.fr/gp/pdp/profile/A210O5KYER1I4I

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Lisalor le Dim 26 Sep 2010 - 11:11

Ouragan - Laurent Gaudé


Au coeur de la tempête qui dévaste la Nouvelle-Orléans, dans un saisissant décor d'apocalypse, quelques personnages affrontent la fureur des éléments, mais aussi leur propre nuit intérieure. Un saisissant choral romanesque qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort, la plainte des sacrifiés, le chant des rescapés.



Mon avis : Un incontournable de la rentrée littéraire. Laurent Gaudé, c'est un style, une plume, un écrivain qui se démarque de tous les autres dans sa façon d'écrire. Je crois que même les yeux bandés, je reconnaitrais l'écriture de cet auteur.

De Cris à La mort du roi Tsongor en passant par Le soleil des Scorta, jusqu'à l'avant dernier La porte des enfers, j'ai toujours fortement apprécié les livres de Gaudé. Ses livres ont toujours une part sombre et obscure et on retrouve souvent une ambiance étouffante et écrasante.

C'est la touche Laurent Gaudé et je ne me lasse pas de le lire.



Avant, pendant et après l'arrivée de l'ouragan Katrina en 2005 qui ravagera la Louisiane, l'état noir oublié du sud des Etats-Unis, nous suivons une pléiade de personnages aussi différents des uns des autres.

L'ouvrage s'ouvre sur le plus pittoresque des personnages : Joséphine Linc. Steelson, une vieille négresse noire de 100 ans. Une femme entêtée qui veut s'en sortir d'elle même mais aussi assez acerbe sur le traitement des blancs sur la communauté noire.

Un prêtre qui pendant la tempête devient fou et qui se croit investi d'une mission divine : sauver les âmes en peine en les tuant.

Un groupe de taulards qui se sont libérés de leur prison grâce à la coupure d'électricité pendant la montée des eaux et qui ont bien du mal à s'entendre. Certains sont pris d'une fièvre libératoire.

Et c'est finalement, ces trois derniers personnages le couple et l'enfant qui m'ont le moins plu, une histoire d'amour plutôt mièvre.



En conclusion, J'ai beaucoup aimé, ce n'est pas l'histoire en elle même qui m'attire dans les livres de Gaudé mais il sait si bien jouer sur la complexité des sentiments sur l'évolution des personnages sur la lourdeur de l'atmosphère. C'est assurément à lire et je l'ai dévoré . Le soleil des Scorta reste quand même mon préféré.
Lisalor
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 48
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  odilette84 le Dim 26 Sep 2010 - 17:03

une note Lisalor ?
je dirais presque un 4 non ?

_________________
résister c'est exister

odilette84
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Lisalor le Lun 27 Sep 2010 - 7:03

Disons Odilette plutôt un 4.5/5
Lisalor
Lisalor

Nombre de messages : 310
Age : 48
Location : Auvergne/France
Date d'inscription : 16/02/2009

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  odilette84 le Jeu 21 Oct 2010 - 17:39

Ouragan

Livre voyageur de Doriane




je ne reprendrai pas le résumé

Ce roman de Gaudé se décline à plusieurs voix.
Le fil conducteur, le leitmotiv du roman est cette vieille Joséphine, noire debout, volonté infaillible qui en a trop vu dans sa chienne de vie pour se laisser impressionner.
Le reste , ce sont des existences en perdition qui se croisent, l’Ouragan Katrina les ayant mis en présence alors qui rien ne le présumait.
Ce assemblage crée un roman envoûtant, comme Gaudé en a le secret. L’ouragan n’est qu’un prétexte , l’incantation de la vieille Joséphine porte le récit de bout en bout et elle témoigne au nom du peuple noir, oublié ,abandonné, mais jamais résigné
Malgré le nombre des personnages, et l’enchaînement de leurs récits, il n’est jamais difficile de les distinguer. Chacun a sa voix son style, sa souffrance, sa colère ou sa résignation.
L’auteur fait confiance au lecteur et n’ indique jamais qui s’adresse à lui, mais on suit les yeux fermés, on s’attache, et l’on, est tantôt partie prenante, tantôt spectateur mais jamais passif. Le flot des mots s’écoule et nous entraîne …


ma note : 4,5/5

grrr je n'arrive pas à aligner à gauche !
grr Mad Mad

_________________
résister c'est exister

odilette84
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Philcabzi le Jeu 21 Oct 2010 - 20:11

J'ai aligné ton message à gauche Odilette!! wink

Belle critique en tout cas!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
Philcabzi
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 42
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  odilette84 le Jeu 21 Oct 2010 - 20:23

merci Phil !!

_________________
résister c'est exister

odilette84
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Chantal le Mer 27 Oct 2010 - 9:42

OURAGAN : Laurent Gaudé
Livre voyageur de Doriane (suite)


Pour le début du livre, allez voir la critique de Lalyre qui me convient bien... Smile

Je vais redire ce que d'autres ont déjà dit : un roman très fort, très puissant, qui par certains côtés, m'a rappelé "la route" de Mc Carthy mais en moins "dérangeant". J'ai énormément aimé, le sujet, la construction du récit en éternel "va- et- vient" entre tous les personnages qui à la fin se rencontrent ou ne se rencontrent pas, le style d'écriture qui peut être percutant ou poétique, mais toujours accrocheur, scotchant. J'ai passé un très bon moment de lecture, même si le sujet est grave, il dénonce tellement encore les réalités sombres de vie actuelle aux Etats-Unis et particulièrement en Louisiane.

5/5
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2422
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  dodie le Mer 27 Oct 2010 - 12:21

C'est noté!
dodie
dodie

Nombre de messages : 4935
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laurent GAUDE (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum