Makenzy ORCEL (Haïti)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Makenzy ORCEL (Haïti)

Message  Shan_Ze le Lun 25 Mar 2013 - 10:47



Poète et romancier né en 1983 à Port-au-Prince, Makenzy Orcel fait ses études classiques au Collège Adventiste de Diquini et poursuit ses études à la Faculté de Linguistique Appliquée de Prince-au-Prince jusqu’à ce qu’il abandonne ses études pour se consacrer à la lecture et à l’écriture. Il est une des grandes promesses de la littérature contemporaine haïtienne. Il a publié chez Mémoire d’encrier À l’aube des traversées et autres poèmes (poésie, 2010), Les immortelles (roman, 2010) et Les latrines (roman, 2011). Son roman Les immortelles sera repris pour la rentrée littéraire 2012 à Paris chez Zulma. Makenzy Orcel vit à Port-au-Prince.

(Tiré du site memoired'encrier.fr)
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makenzy ORCEL (Haïti)

Message  Shan_Ze le Lun 25 Mar 2013 - 11:13

Les immortelles de Makenzy Orcel
(Zulma, 140 pages)



C’est une immortelle, une prostituée de Port-au-Prince, que fait parler le narrateur par sa plume. Elle raconte le tremblement de terre. Elle raconte cette fille qui aimait les livres mais qui détestait sa mère. Elle raconte les hommes qui viennent soulager leurs corps. Elle raconte...
Par petites touches, l’auteur montre l’un des côtés cachés de la capitale haïtienne. J’ai beaucoup aimé le style poétique et parfois un peu cru d’Orcel qui fait parler des femmes pleines de douleur. Je me suis quelques fois perdue dans ces voix qui se mélangent et s’entremêlent mais on se laisse envoûter par le style puissant de l’auteur. Un récit terrible qui ne m’a laissé indemne.

Note : 4.5/5


p48 : "La ville est un triste tableau où les bêtes et les humains mangent et font leurs besoins dans le même plat."

p88 : "Je ne sais, il y a toujours une part d'injustices et d'hypocrisie presque inévitable quand on parler des autres."

p102 : "La liberté est le seul dieu qu'elle connait."


Dernière édition par Shan_Ze le Mer 19 Juin 2013 - 13:18, édité 1 fois
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makenzy ORCEL (Haïti)

Message  wenesday le Lun 25 Mar 2013 - 18:05

Je note! Le thème semble alléchant! (et l'auteur a une bonne tête, ce qui ne gâche rien!). Merci.
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makenzy ORCEL (Haïti)

Message  lalyre le Dim 29 Sep 2013 - 15:42

Les immortelles  
  Makenzy Orcel           
  Ed.Zulma
                     134 pages
Quartrième de couverture
Les Immortelles, ce sont les prostituées de Port-au-Prince. L’une d’elles prend à parti l’inconnu monté la voir au bordel. Apprenant qu’il est écrivain, elle lui propose un marché : contre son corps, écrire l’histoire des putains défuntes, emportées par le séisme sous les décombres de béton. D’une surtout : la petite, la fugueuse Shakira venue sous son aile un jour dans la haine de sa bigote de mère. De la belle et orgueilleuse Shakira toute pénétrée d’une passion dévorante pour Jacques Stephen Alexis, l’immense écrivain qui fait battre le cœur d’Haïti. Shakira la révoltée devenue la plus convoitée des putaGrand-Rue.

Avec ce roman de feu, qui marie le Ciel et l’Enfer, la transgression par le sexe et la mort atteint à la plus authentique humanité,
La plus bouleversante, celle qu’aucune morale ne contrefait.
Avec une liberté absolue de ton, Makenzy Orcel prête voix à tout un monde. « La petite. Elle le disait souvent. 

Petite chronique
Aux lendemains du tremblement de terre qui a secoué Port-au-Prince avec une force destructive, on découvre la folie de vivre malgré l’épouvante. Makenzy Orcel dans un premier roman nous livre le plus insolent témoignage face à l’apocalypse. Un roman à plusieurs voix, la prostituée qui demande à l’écrivain d’écrire ce récit en lui déclarant….Tu me donnes ce que je te demande et toi après, tu pourras m’avoir dans tous les sens que tu voudras. Et comme cela, comme un coup de poing, elle déclare…
.La petite. Elle reste coincée sous les décombres, douze jours après avoir prié tous les saints.
Sa mère, elle habitait à Martissan, elle était vendeuse de bibles et de chants d’espérance, cette malheureuse, elle aurait tout donné pour voir sa fille réussir.
La Grand-Rue, ce n’était pas seulement la rue traversée par milles autres rues, c’était le bastion du sexe à bon marché,…..Viennent ensuite les descriptions de cette rue avec ses bruits etc….
Parlant de la Petite, elle dit qu’elle ne mit pas longtemps à apprendre à se vendre, du moment qu’elle a su qu’une vraie pute ne regarde jamais en arrière, s’assume complètement. Que c’était terminé entre elle et sa mère.

Mon avis
Un petit livre avec de courts textes durs mais tellement beaux, plusieurs voix se font entendre, celle de la narratrice, de la Petite qui aimait lire, surtout de la poésie et celle de sa mère. Un roman avec une liberté absolue, qui unit le ciel et l’enfer, ou la mort et le sexe délivre la plus bouleversante morale. Dans ce livre, on peut imaginer que les personnages ne meurent jamais, tant ils sont réels. De beaux textes en hommage à toutes ces femmes de la rue mortes pendant le sêïsme. Un livre bouleversant qui se récite ou se lit comme de la poésie, un témoignage à découvrir. 5/5

Et moi qui fus temps
Espace, traversée
Le commencement et la fin
Les splendeurs du monde
Tous les cris de la terre
Ont leur écho dans mon ventre


 
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4216
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makenzy ORCEL (Haïti)

Message  Shan_Ze le Dim 29 Sep 2013 - 16:11

Contente que tu aies aimé Lalyre ! Very Happy
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7418
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Makenzy ORCEL (Haïti)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum