Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  géromino le Dim 10 Mar 2013 - 10:23

Donald Ray Pollock est né à Knockemstiff (Ohio) en 1954. Il a travaillé pendant plus de trente dans une usine de pâte à papier. A cinquante ans, il s'inscrit à des cours d'écriture à l'Université. Il publie en 2008 son premier ouvrage, un recueil de nouvelles "Knockemstiff". Son deuxième livre "Le diable tout le temps" paraît en 2011. Publisher's Weekly le considère comme l'un des dix meilleurs livres de l'année. Il reçoit en 2012 la bourse Guggenheim dans la catégorie des arts créatifs et le champ de la fiction.

(Tiré de Wikipédia )

_________________
"C'est joli le progrès? Demain, quand on offrira un livre à un gamin, il le tournera dans tous les sens pour savoir où mettre les piles.
                                                                                                                                                                              Coluche

Challenge "Book around the States":  16/50

géromino

Nombre de messages : 2522
Age : 52
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  géromino le Dim 10 Mar 2013 - 11:25

"Knokemstiff" Libretto 2013 246 pages

18 récits racontent le quotidien de ces paumés drogués, alcooliques qui vivent dans la petite bourgade de Knockemstiff, Ohio, des années 1950 à 1990. Comme dans une vitrine, Pollock passe en revue les maux d'une société américaine délabrée aux prises avec les effets pervers du progrès. Ses personnages, -des laissés pour compte victimes du chômage, vivant des allocations de l'état- baignent dans la crasse et l'ignorance. Des familles en proie au désoeuvrement, des jeunes qui n'ont plus rien à quoi se raccrocher, sinon leurs doses quotidienne, leurs bières, leurs wiskey. Ils sombrent dans des abimes glauques de mauvais délires, anéantis par les produits extatiques, sans remèdes à leurs déchéances. En absorbant des quantité de drogues et d'alcool, ils entretiennent un vain espoir de jours meilleurs ou d'ailleurs paradisiaques, mais finissent toujours par retomber dans leur quotidien précaire, dans un mélange de folie, de violence et d'ennui. Sexe, drogues, alcool, bouffe: un leitmotiv effarant.

Pollock ne prend pas de gants! C'est violent, parfois sanglant. Des p.tain et b.rdel ponctuent les dialogues jusqu'à en avoir la nausée; son écriture vous assène des baffes à chaque page pour bien vous imprègner de la réalité de ses récits! Le langage est crû, c'est le moins que l'on puisse dire. Un tableau peu reluisant de la société américaine, celle qu'on a laissé sur le côté et qu'on voudrait oublier, mais qui malheureusement est bien réelle.

Note: 4.5/5

_________________
"C'est joli le progrès? Demain, quand on offrira un livre à un gamin, il le tournera dans tous les sens pour savoir où mettre les piles.
                                                                                                                                                                              Coluche

Challenge "Book around the States":  16/50

géromino

Nombre de messages : 2522
Age : 52
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Lun 25 Mar 2013 - 21:44

Le Diable, tout le temps de Donald Ray Pollock
Albin Michel, Terres d' Amérique / 369 pages

Grand Prix de littérature policière, Roman étranger 2012
Meilleur livre de l' année 2012 d' après le magasine Lire





De la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Willard Russell, qui a combattu dans le Pacifique, est toujours tourmenté par ce qu'il a vécu là-bas. Il est prêt à tout pour sauver sa femme Charlotte, gravement malade, même s'il doit pour cela ne rien épargner à son fils Arvin... Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et prend de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste.... Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Theodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé. Donald Ray Pollock s'interroge sur la part d'ombre qui est en chaque individu, sur la nature du Mal.


C'est un livre effrayant, l'atmosphère y est lourde, pesante, le monde qui nous est décrit fait peur rien ou si peu de chose nous ramène à des sentiments plus apaisés. Les personnages m' ont paru chacun à leurs façons fous et dangereux. J' ai eu besoin d' un peu de temps à me faire au récit, les deux voir trois premières parties passées, le récit semble trouver son rythme, plus fluide et moins forcé.


4,25/5


Lieu : L' Ohio et Knockemstiff sont au centre du roman.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) et Longue marche, T1 de Bernard Ollivier

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)

[i]Challenge ABC, 2015: 19/26 [/i]

Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5573
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  dodie le Mar 26 Mar 2013 - 10:57

Merci Lacazavent: Je le note Very Happy

dodie

Nombre de messages : 4335
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  catimini le Mar 26 Mar 2013 - 16:57

Je l'avais déjà noté celui-ci et j'attendais un avis. Merci Lacazavent.Smile

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child

catimini

Nombre de messages : 503
Age : 42
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mer 27 Mar 2013 - 7:12

De rien Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) et Longue marche, T1 de Bernard Ollivier

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)

[i]Challenge ABC, 2015: 19/26 [/i]

Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5573
Age : 30
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  clarize le Mer 27 Mar 2013 - 7:52

Je le guète depuis longtemps, j'ai lu la critique sur Lire, je note , tu m'épates Lacazavent.

_________________

Challenge US : 10/50

clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  géromino le Lun 10 Fév 2014 - 16:15

"Le diable, tout le temps" éd. Le Livre de Poche 2014 403 pages

Charlotte, la femme de Willard est atteinte d'un cancer; la médecine est impuissante. Alors Willard se tourne vers Dieu. Avec l'énergie du désespoir, il se livre à d'horribles sacrifices d'animaux qu'il saigne sur des croix. Tout à son délire idolâtre, il oblige son fils Arvin de neuf ans à se joindre à lui dans ses prières fanatiques.
Deux prédicateurs pervers (dont l'un est paraplégique) gagnent leur vie à faire des sermons spectaculaires, de paroisse en paroisse. Roy, persuadé de détenir le pouvoir de résurrection, tue sa femme à coups de tournevis.
Carl et Sandy sillonnent les routes, embarquant de jeunes auto-stoppeurs...

Dans la lignée du "Knockemstiff" précédent (on retrouve encore la localité au centre du livre), en plus sanglant, tout aussi sombre mais en plus inquiètant! Pollock nous entraine ici dans un tourbillon terrifiant où se croisent les plus abjects travers de l'espèce humaine (en cela, il me rappelle un peu "Méridien de sang" de Cormac Mc Carthy), souvent dictés ou sous couvert de la religion, celle qui absoud, ressucite, condamne ou pardonne. Ses personnages agissent sous une emprise qu'on pourrait croire venir du Mal, mais c'est bien souvent un certain fanatisme religieux qui les pousse à commettre leurs actes.

Un roman noir qui explore l'âme noire et perverse d'individus monstrueux. On prend une bonne claque!

Note: 4.5/5

_________________
"C'est joli le progrès? Demain, quand on offrira un livre à un gamin, il le tournera dans tous les sens pour savoir où mettre les piles.
                                                                                                                                                                              Coluche

Challenge "Book around the States":  16/50

géromino

Nombre de messages : 2522
Age : 52
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  kattylou le Jeu 13 Fév 2014 - 17:58

Un peu trop noir pour moi je pense ...

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs

kattylou

Nombre de messages : 2999
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  géromino le Sam 15 Fév 2014 - 9:22

Oui Kattylou, c'est assez violent; âmes sensibles s'abstenir...

_________________
"C'est joli le progrès? Demain, quand on offrira un livre à un gamin, il le tournera dans tous les sens pour savoir où mettre les piles.
                                                                                                                                                                              Coluche

Challenge "Book around the States":  16/50

géromino

Nombre de messages : 2522
Age : 52
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 16 Fév 2014 - 17:15

Je confirme, âmes sensibles s'abstenir!
Mais comme ce livre fait partie de la sélection de février du prix des lecteurs du livre de poche, je n'ai pas pu m'abstenir donc voici mon avis, forcément pas représentatif...



Le diable, tout le temps - Donald Ray Pollock
Le livre de Poche - 408 pages

Quatrième de couverture

De l’Ohio à la Virginie-Occidentale, de 1945 à 1965, des destins se mêlent et s’entrechoquent : un rescapé de l’enfer du Pacifique, traumatisé et prêt à tout pour sauver sa femme malade ; un couple qui joue à piéger les auto-stoppeurs ; un prédicateur et un musicien en fauteuil roulant qui vont de ville en ville, fuyant la loi… La prose somptueuse de ce premier roman de D. R. Pollock contraste avec les actes terribles de ses personnages. Un univers terrifiant que la critique n’hésite pas à comparer à ceux de Flannery O’Connor, Jim Thompson ou Cormac McCarthy.

Mon avis

Je n’ai pas aimé ce roman. Trop sombre, trop glauque, on n’y voit que de personnages désespérés, qui subissent leur misère et leur destin sans qu’aucun espoir ne pointe au bout du tunnel.

C’est violent, malsain et cruel, ça aurait pu s’appeler carrément l’enfer, au moins ça aurait été clair.

Et tout ça avec un style très froid et détaché, on sent que l’auteur n’a aucune compassion, ni pour ses personnages ni pour son lecteur.

Bref, c’est l’anti-rêve américain par excellence, j’imagine que ça peut plaire, moi ça m’a complètement déprimé.

2/5

_________________
Lecture en cours : L'age de raison d'Helen Fielding



"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"

Lyreek

Nombre de messages : 2197
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le diable, tout le temps de Donald Ray Pollock

Message  petitemartine le Lun 7 Avr 2014 - 20:05

Le diable, tout le temps

Petit résumé sur Amazon :
Dans la lignée des oeuvres de Truman Capote, Flannery O'Connor ou Jim Thompson, un roman sombre, violent et inoubliable sur la condition humaine. De la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années 60, les destins de plusieurs personnages se mêlent et s'entrechoquent. Willard Russell, qui a combattu dans le Pacifique, est toujours tourmenté par ce qu'il a vécu là-bas. Il est prêt à tout pour sauver sa femme Charlotte, gravement malade, même s'il doit pour cela ne rien épargner à son fils Arvin... Carl et Sandy Henderson forment un couple étrange qui écume les routes et prend de jeunes auto-stoppeurs qui connaîtront un sort funeste.... Roy, un prédicateur convaincu qu'il a le pouvoir de réveiller les morts, et son acolyte Theodore, un musicien en fauteuil roulant, vont de ville en ville, fuyant la loi et leur passé. Donald Ray Pollock s'interroge sur la part d'ombre qui est en chaque individu, sur la nature du Mal. Son écriture est d'une beauté inouïe mais sans concessions. Avec maestria, il entraîne le lecteur dans une odyssée sauvage qui marque durablement les esprits.


Mon avis : je suis 100% d'accord avec la critique de Géromino
Knockemstiff : une petite bourgade paumée et sinistrée au milieu de nulle part au fin fond des plaines américaines dans les années 50. Des habitants déjantés, croyants jusqu'à l'extrême et prêts à tout pour trouver l'apaisement , le chemin de Dieu ou plutôt du Mal... 
Un roman très noir, une atmosphère, des personnages... du lourd ! Du grand ! Pour lire certains passages, il faut s'accrocher mais ça va, ce n'est pas malsain je trouve. 
J'avoue que j'étais un peu perdue au départ entre les différentes histoires et les différentes époques et puis petit à petit tout s'imbrique, tout se recoupe et tout s'enchaine jusqu'à la fin. C'est bien écrit, c'est direct, c'est brut. 
En plus, l'air de rien, on s'attache à ces personnages, les portraits sont assez creusés, on les comprend... on en trouve même certains sympathiques et on les plaint ! Pauvre Arvin par exemple ! 
J'aime beaucoup la chute même si ça reste classique, c'est bien fait. 


Bref, vous l'aurez compris : j'ai apprécié ! 
Ma note : 4,5/5 

petitemartine

Nombre de messages : 2293
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Ray POLLOCK (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum