Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 19 Fév 2013 - 0:47


Le mystère du lac

Une histoire d'enfance avec un soupçon de mystère et de fantastique

Lieu : Zephyr, sud de l'Alabama

(Le livre de Poche, 2010, 768 p.)

La première phrase : "Cory! Debout, fiston. C'est l'heure!"

1964. On est à Zephyr, un village dans le sud profond de l'Alabama. Cory Mackenson a 12 ans. Son père est laitier. Alors qu'il l'accompagnait dans sa tournée tôt le matin, ils voient une voiture qui plonge dans le lac. Un homme est menotté au volant.

Il y a bien un soupçon de fantastique - ce livre a été couronné par le World Fantasy Award et le grand prix de l'Association des écrivains américains de fantastique, il y a aussi un mystère à résoudre mais ce qui ressort davantage est certainement l'enfance dans les années '60 en Alabama. Même si je n'ai pas vécu mon enfance dans les années soixante et que ça c'est passé à des milliers de kms de Zephyr il y a beaucoup d'éléments dans ce livre qui m'ont ramenée bien des années en arrrière et c'était vraiment chouette de me replonger dans tous ces souvenirs - un baume pour le coeur.

La dernière journée de l'année scolaire, le premier vélo, les séances de cinéma le samedi, Tarzan... Dans un village, il y a toujours des gens bizarres.

Durant une année, on suit Cory dans ses aventures, réflexions, il assiste à l'évolution de la société, tout change. C'est à 12 ans qu'on sort de l'enfance et qu'on voit vraiment le monde qui nous entoure. Cory a découvert des choses qui ne sont pas toujours belles. Le Ku Klux Klan et le racisme, la bêtise de certains hommes d'église, les maisons closes, le chômage, la mort, les adultes sont parfois bêtes ou cruels mais il y a aussi du positif dans la vie entre autres l'amitié.

Il y a une multitude de sujets abordés et bien traités.

Il y plein d'extraits à souligner, Robert R. McCammon raconte l'enfance avec beaucoup de sensibilité et de justesse.

"N'avez-vous jamais souhaité, ne serait-ce qu'en un éclair de pensée, retrouver votre première bicyclette? Vous vous rappelez à quoi elle ressemblait? Vous vous rappelez le nom que vous lui aviez donné - Gâchette ou Tonnerre, Flicka ou Bolide? Qui l'a emportée? Qu'est-elle devenue? Ne vous l'êtes vous jamais demandé? Jamais?"

"Je compris alors ce que c'était le courage: c'est d'aimer quelqu'un d'autre plus que soi-même."

"Il fallait dressser la liste de nos projets pour cet été - elle était si longue que toutes les vacances n'y suffiraient pas. L'unanimité se fait sur un point: on irait camper, promis, juré."

"Dans chaque ville de notre belle nation, on trouve trois choses - une église, un secret, et une petite brute toujours à l'affût d'un gringalet un peu godiche à réduite en miettes."

"Ainsi va le monde. Nous voulons croire le meilleur, mais nous sommes toujours à l'affût du pire. Sans doute pourrait-on décortiquer la plus innocente des chansons et y trouver les traces du Démon, si c'est ce qu'on a décidé d'y voir. Les chansons qui parlent du monde et de ses habitants - ces êtres chargés de péchés, écartelés entre leurs contradictions comme le meilleur d'entre nous - prêtent spécialement le flan à ce genre de malédiction, parce qu'à certains la vérité fait mal."

"Nous avons tous besoin de savoir d'où nous venons, je crois. Les Noirs comme les Blancs. Quand on perd le contact avec le passé, on perd pied dans le futur."

"Vous voulez rappeler aux gens de Bruton que leurs ancêtres étaient des esclaves? demanda maman.
- Oui, je veux qu'ils s'en souviennent. Pas pour s'apitoyer sur eux-mêmes, ni pour se voir comme des parias dépossédés de tout ce qu'ils mériteraient d'avoir, mais pour qu'ils puissent se dire: "Regarde d'où tu viens. Regarde ce que tu es devenu." La Dame nous fit face. "Il n'y a qu'un chemin vers la liberté - s'élever, lire, écrire, réfléchir. Ce sont autant de barreaux sur l'échelle qui mène vers le haut, vers l'air libre. Rien à voir avec les jérémiades, le défaitisme, toutes ces chaînes que l'on continue à porter en esprit. Tout ça appartient au passé. Il faut construire un monde nouveau.""



J'ai découvert un superbe auteur en Robert R. McCammon, je n'en resterai pas là.


Note : 4,5/5


_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mar 19 Fév 2013 - 0:52

Comme si ma LAL n'était pas déjà trop volumineuse là je veux lire :





Tout ça m'a l'air très très bon.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Mar 19 Fév 2013 - 13:38

Je note tout de suite cet auteur à ma LAL! Merci Mousseline!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Message  dodie le Dim 10 Aoû 2014 - 14:24

Le Mystère du lac- Livre de poche 764 p.

Zephyr est un petit bourg de l'Alabama où vit le héros de ce roman: Cory est un jeune garçon de 12 ans et nous sommes en 1964. 
Le roman débute par un accident auquel assistent Cory et son père: une voiture dont le chauffeur est menotté au volant sombre dans le lac. Qui était-il? Que s'est-il vraiment passé? Ce mystère sera le fil conducteur tout au long du livre. Mais l'essentiel tient au récit que l'auteur fait de la vie de Cory.
Nous suivons ce jeune garçon et ses amis pendant un an et vivons avec eux leurs jeux, leurs découvertes, leurs blagues de chenapans, leurs bagarres avec le clan adverse. Il sortent à peine de l'enfance et découvrent le monde des adultes sans le comprendre tout à fait. 
Leurs aventures sont intemporelles et chaque lecteur y trouvera la trace de ses propres souvenirs: le premier vélo, les séances de cinéma, la randonnée en forêt sans les parents, les cours de musique, la fête foraine, le dernier jour de classe..........
Le contexte historique est aussi largement détaillé sur fond de racisme, de Klux-klux clan, de guerre du Vietnam . La société change et les progrès font peur.
L'auteur ajoute à ce récit quelques pointes justement dosées de fantastique et de merveilleux qui se fondent très bien dans l'histoire.
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman initiatique qui mêle les passages émouvants et les épisodes humoristiques tout ceci avec beaucoup de poésie, de nostalgie et de tendresse. 
Une très belle lecture 5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4520
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Dim 10 Aoû 2014 - 18:04

Moi qui avait déjà bien envie de le lire   bounce 
Merci Dodie Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robert R. McCAMMON (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum